Manifestation du FNDC : ce communiqué du gouvernement qui n’a pas fait cas des blessés par balle

156

L’appel du Front National Pour la Défense de la Constitution (FNDC) pour manifester pour le départ d’Alpha Condé a été suivi par endroit à Conakry et ses périphéries.

Le gouvernement guinéen à travers le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a fait le bilan de la journée de cette manifestation. Pour beaucoup d’observateurs, le gouvernement n’a pas mentionné le cas de blessés par balle alors qu’il y’en a eu sur l’axe Hamdallaye – Bambéto comme d’habitude. 

C’est pour quoi les regards sont tournés vers le même gouvernement le soir pour voir si le cas de blessés par balle sera noté.  

 

Communiqué du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Conakry, le 20 Juillet 2020
Situation à 11h

L’appel à la manifestation lancé par le FNDC ce jour 20 Juillet 2020 n’est quasiment pas suivi. Tôt le matin les services de sécurité et de maintien d’ordre ont été déployés pour assurer la sécurité des personnes et des biens.

Dans l’ensemble, l’Administration, les commerces et les transports fonctionnent normalement.

Toutefois, quelques actes d’incivisme ont été enregistrés dans certains quartiers de Conakry notamment à Koloma marché, la T8 et à Taouyah ainsi que dans certaines localités de l’intérieur du pays : Petel dans la Commune Urbaine de Mamou, Friguiyadi dans la Préfecture de Coyah, Baïlobaya et Kéïtayah dans la préfecture de Dubréka.

Ces incivilités se sont traduits par des tentatives de barricades, le déversement d’huile de vidange sur la chaussée, des jets de pierres…

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile invite tout un chacun au respect de l’ordre et de la loi dans un esprit républicain.

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here