Marche de la colère: les journalistes exigent la libération de Lansana Camara

15450

Tous mobilisés pour la marche pacifique ce Mardi, 02 avril à Conakry, dans le centre-ville de Kaloum,  les journalistes lors d’une marche ont exprimé leur  colère contre l’emprisonnement de Lansana Camara du site d’informations ‘’conakrylive.info’’.

Les hommes de médias ont  dénoncé  le comportement inédit de certains   dirigeants du régime  Alpha Condé sur le non-respect de la loi L002 de la liberté de la presse en Guinée.

‘’ Mamady Touré voleur. Me Cheick Sacko Zéro. Barreau de Montpellier zéro. Libérez Lansana Camara !  Les ministres Prédateurs démissionnez. Vive le respect de la loi L 002’’ sont entre autres les messages lancés par les hommes de médias.

Pour  Thierno Mamadou Bah, ancien journaliste et homme politique, il exigé  la libération de Lansana Camara et demandé  à ce que le ministre accusé  dans l’article soit entendu.

« J’ai été journaliste pendant 17 ans donc c’est ma famille qui vient d’être menacée. Donc je suis là pour la  défendre, il est de mon devoir de défendre tous les fondements de la démocratie notamment la liberté d’expression, la liberté de la presse. On exige non seulement que Lansana Camara soit libéré mais aussi que le ministre qui est mis en cause dans l’article soit entendu. C’est ce qui est logique. Normalement, quand un journaliste fini  son investigation et publie  son papier, lorsqu’un ministre est mis en cause, la justice doit plutôt s’intéresser à ce ministre pour connaitre la vérité de la chose,» affirme-t-il Thierno Bah.

Au terme de cette marche de protestation, première de son genre en république de Guinée,  des présidents des associations de presse et des journalistes guinéens dans son ensemble ainsi que le bureau du syndicat des journalistes, ont dans une déclaration exigé  la libération immédiate de Lansana Camara.

Auteur : Sana Sylla

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here