Le message émouvant de Charles Blé Goudé à Simone Gbagbo, au lendemain de sa libération

8308

 Depuis son séjour carcéral à la prison de Scheveningen, Charles Blé Goudé, ex-patron de la galaxie patriotique en Côte d’Ivoire, a adressé un message de soutien à Simone Gbagbo, épouse de l’ex-président ivoirien, libérée le mercerdi 8 août 2018, après 7 années de detention, suite à la décision d’amnistie prise par le chef de l’Etat ivoirien à la veille de la journée commémorative du 58e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Ci-dessous l’intégralité de son message prise sur sa page Facebook.

Certains l’appellent hasard ou inattendu, d’autres le nomment imprévu. Peu importe, que chacun le désigne comme bon lui semble, quand il se produit, en un jour et au grand dam des uns et des autres, les petits calculs se bouleversent brusquement et changent le court des événements.

En réalité, c’est le programme de la vie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que face au déroulement du programme de la vie, nous sommes surpris. Parce que nous sommes le produit d’une société qui fait la promotion de la vitesse et de l’immédiat, nous sommes impatients.  Nous voulons tout et tout de suite. Nous voulons donner des ordres à la vie. Or, seuls ceux qui savent rester calme et patients dans l’épreuve bénéficient toujours des délices du programme de la vie. Car, ils savent que quel que soit ce qui va se passer, tout se passera selon la volonté et le plan de Dieu.
Et toi, malgré les humiliations en tous genres, malgré la douleur, tu as su calme gardé. Tu as laissé le temps et la vie faire leur œuvre salvatrice.  Après 7 ans derrière les barreaux, te voilà aujourd’hui libre et de retour parmi les tiens. Te connaissant, je sais que dans tes valises, il n’y a aucune place ni pour la haine ni quelque esprit de vengeance.

De ma position, je voudrais m’associer à la joie qu’expriment de nombreux ivoiriens depuis l’annonce de ta libération et de celle des autres hommes politiques qui étaient en prison en Côte d’Ivoire.  Félicitations et gratitude à toutes les personnes physiques et morales qui directement ou indirectement ont rendu possible ce souhait de tant d’Ivoiriens et d’Ivoiriennes. 
Quant à moi, je reste toujours convaincu qu’il est encore possible de ramener notre pays sur les rails de la paix et de la réconciliation, et à encourager les Ivoiriens et Ivoiriennes à se rassembler et à s’aimer de nouveau.

Pour moi, la crise que vit la Côte d’Ivoire n’est pas du tout au-dessus de notre intelligence et de nos capacités.

Bon retour chez toi maman ! 
Bon retour parmi ton peuple !
Paix et amour sur la Côte d’Ivoire que nous aimons tous !

Fait à La Haye, 9 août 2018

Ton fils Charles Blé Goudé 
Homme politique en transit à La Haye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here