Ministère de la Communication: Souleymane Doumbouya suspendu pour “faute lourde”

164

Nommé il y a moins de trois semaines à la tête du département de la Communication et de l’Information, Amara Somparé commence à imposer de l’ordre au sein de son département.

Ce Vendredi, Amara Somparé a signé une décision  suspendant de ses fonctions, Souleymane Doumbouya, le directeur national des services de l’information et de la communication, pour  « faute lourde ».

Souleymane Doumbouya, qui est foctionnaire, évolue pareillement dans le secteur privé comme représentant en Guinée de la société d’achat en ligne Q-Net.

Ainsi, nous apprend-t-on, pour le nouveau ministre de la Communication, le fait d’appartenir à ces deux structures est contraire aux principes qui régissent le fonctionnement de la fonction publique guinéenne.

Il y a deux mois, Souleymane Doumbouya était recherché par des agents du secrétariat général à la présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé, dirigé par le colonel Moussa Thiégboro Camara. La societé Q-Net qu’il represente en Guinée est accusée d’uger de l’arnaque et de l’escroquerie à l’égard des paisibles citoyens. Lors d’une conférence de presse qu’animait Souleymane Doumbouya au mois d’avril dernier, il a echappé de justesse à l’arrestation par les hommes de Moussa Tiègboro qui voulait lui cueillir ce jour.

Kadiatou Kamara 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here