Mort du footballeur ghanéen Junior Agogo: Il aimait les femmes, fumait et buvait beaucoup

10806

Junior Agogo, ancien attaquant des Black Stars du Ghana et du Zamalek, est décédé le jeudi 22 août 2019 à l’âge de 40 ans.

Selon certaines informations, l’attaquant serait mort dans un hôpital de Londres après avoir lutté contre une maladie pendant quatre ans.

Les Ghanéens se souviennent de l’attaquant pour sa performance palpitante au tournoi de la Coupe d’Afrique des Nations 2008 qui s’est tenu au Ghana. Appelé dans l’équipe pour la première fois, Junior Agogo a été en mesure de marquer des buts importants, ce qui leur a permis d’atteindre les demi-finales.

Cependant, certains médias ghanéens ont mené une recherche sur les facteurs ayant contribué à la mort de Junior Agogo.

1- Fumer et boire

Selon les rapports, Junior Agogo est un joueur qui se soucierait peu de sa santé et de sa forme physique. Il est dit que le joueur est quelqu’un qui boit et fume même s’il n’est pas autorisé à le faire. Junior Agogo adorerait aller en boîte et s’amuser, car il a été aperçu à plusieurs reprises dans les boites de nuit. L’abus d’alcool et le tabagisme sont sans aucun doute des effets néfastes sur la santé des gens, provoquant leur mort si on n’y prend garde.

2. Vivre de manière insouciante et s’amuser avec les femmes

Selon nos sources, Junior Agogo aime vivre une vie insouciante , où il mange toutes sortes d’aliments. En tant que footballeur, il ne faut pas manger toutes sortes de viande et de nourriture, mais Agogo est considéré comme quelqu’un qui enfreint souvent la règle.

Il est aussi rapporté que le joueur était un homme à femmes, car il allait souvent se perdre dans les bras de très belles dames. Avoir une liaison prolongée avec des dames peut être dangereux, en particulier dans la situation où il a été victime d’un accident vasculaire cérébral.

3. Accidents vasculaires cérébraux et autres problèmes de santé

L’une des affections susceptibles d’avoir énormément contribué au décès de Junior Agogo est l’accident vasculaire cérébral qu’il a subi. Depuis 2015, le joueur se battait contre un accident vasculaire cérébral où il était incapable de marcher ou de rester ferme sur ses pieds. Junior Agogo a été alité pendant plusieurs années à cause de son accident vasculaire cérébral, qui l’aurait énormément affecté.

Mis à part un accident vasculaire cérébral, le joueur a subi une rééducation il y a deux ans, mais n’arrivait toujours pas à s’améliorer avant sa disparition.

Afrikmag

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here