Le PEDN préconise l’envoie d’une force d’interposition de la CEDEAO en Guinée

350

Le PEDN, Parti de l’Espoir pour le Développement National Lansana Kouyaté a préconisé l’envoie d’une force d’interposition en Guinée pour protéger la population.

Selon son porte-parole du parti dirigé par Lansana Kouyaté, Faya François Bourouno, Il faut le déploiement d’une force d’interposition de la CEDEAO pour sauver dit-il, le peuple contre la terreur orchestrée par le Gouvernement avec l’envoie des donzos dans la capitale guinéenne.

« La gravité de la situation doit interpeller la CEDEAO », a déclaré dans la presse le chargé de la communication de l’ancien premier ministre.

Pour assurer la sécurité des citoyens fortement terrorisés par la tournure de situation où des donzos auraient  été impliqués dans la danse en complicité avec le gouvernement pour cultiver la terreur, le parti de Lansana Kouyaté, ancien allié du RPG-arc-en-ciel, mise à jamais sur l’intervention de la CEDEAO .

« Nous sommes dans une situation d’extrême gravité. La population est terrorisée par des tirs dans tous les quartiers de la capitale. Le Gouvernement parraine des donzos, pour terroriser la population civile. Des arrestations arbitraires, de assassinats ciblés, de la chienlit dans tous le pays, l’enlisement total de la crise. L’envoie urgente d’une force d’interposition de la CEDEAO demeure à présent l’ultime solution car la terreur est extrême », a affirmé Faya François Bourouno, porte-parole du PEDN.

In affichesguineennes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here