Politique : la paume de discorde entre le 1er vice maire Ismaël Condé et la 3ème vice maire de Matam, Mme Djènè Condé

176

Suite à la sortie de son collègue conseillé Ismaël Condé 1er  vice maire de la commune de Matam, sur la guerre de la succession du président  Alpha Condé au pouvoir, Mme Camara Djènè Condé 3ème vice maire de ladite commune déclare au cours d’un entretien accordé à notre rédaction. Dès l’entame de la discussion, elle indiquera  que le 1ervice maire de la commune n’aurait pas obtenu son titre par mérite.

« Vous savez,  Ismaël n’est pas du RPG c’est un candidat indépendant, c’est ce qui a fait monter sa colère pour dire au président de se prononcer, sinon quelqu’un qui est du RPG, mère et du père ne se comporte pas comme ça. Mais c’est un opportuniste, il était venu pour saisir ce qu’il pouvait, il fait des révélations qui n’ont pas de sens, des révélations de coulisse. Il fait des choses comme s’il voulait quelque chose et il n’a pas eu donc il veut se venger de la personne. Quand il dit qu’il est le candidat qui a plus dépensé dans la commune de Matam pendant les élections communales je m’inscris en faux pour accepter la conception parce que je ne peux pas comprendre qu’on peut tenir deux élections au bout d’une même année, même les opposants ne peuvent le concevoir. Donc il ne peut pas me dire qu’il a financé énormément, quelles sont les preuves, faire du faux ne marche pas, faire coller des photos prendre les voitures avec les photos n’ont pas de sens c’était de faire sa propre promotion c’est n’est pas pour aider le parti RPG », déclare Mme Camara.

Poursuivant, elle précise: « s’il est venu sauver le président,  il n’a qu’à se sauver lui-même car le président a eu pitié de lui sinon il cherchait à faire où déposer sa valise et le RPG a eu pitié de lui pour le sortir des difficultés, sinon il n’a rien fait si c’est n’est de la mamaya. Le titre du 1er  vice maire qu’il a eu, il ne l’a pas mérité  il n’a rien fait pour pouvoir l’avoir, depuis son arrivée à la commune jusqu’à nos jours, j’ai les preuves et c’est en connaissance de cause c’est un n’opportuniste,  un égoïste c’est pourquoi vous n’aviez pas vu de réaction du bureau politique du RPG », a fait savoir Mme  Djènè.

Pour finir, la 3ème vice de Matam indique que les élections du 22 mars dernier ont été une satisfaction, « ceux  qui voulaient  Alpha Condé sont allés  voter et ceux  qui n’ont pas voulu sont restés  à la maison.  C’est leurs droits et personne n’a le droit de piétiner le droit des autres, ton droit ta liberté s’arrête là où commence celle des autres. Je ne peux pas imaginer ce que les opposants ont dit », ‘’même les poules n’iront pas voter’’, rappelle-t-elle et de continuer, « mais j’étais étonnée de voir le monde de Conakry plus précisément à Matam,  malgré les 2000 mille électeurs supprimés,  les partisans sont allés voter. Les opposants guinéens sont les ennemis communs,  ils n’ont rien à avoir sur les élections, ils ne sont pas sur la liste ni rien et ils veulent mettre du trouble, ça n’engage que les politiciens qui sont partis. Donc il faut qu’ont arrivent à cultiver la paix et la quiétude sociale pour l’intérêt de la nation », a conclu Mme Camara.

Auteur: Sana  Sylla