Réhabitation des structures de bases de l’UPG /Nouvelle Constitution : le député uninominal de Lola dit tout…

3561

Dans un entretien accordé cette semaine à notre rédaction, l’honorable Christian Sinata Touré, député uninominal de la préfecture de Lola et quatrième  secrétaire général  parlementaire de l’Assemblée nationale,  s’est amplement expliqué sur  l’intérêt de reconstituer rapidement les cellules de base du parti qui selon lui, mortes à l’intérieur du pays ,  dans le but de mieux affronter les échéances électorales prochaines notamment , les législatives et présidentielles de 2020.

Et plus loin, notre interlocuteur  s’est opposé catégoriquement à  une éventuelle nouvelle constitution qui pourrait permettre au président Alpha Condé de briguer un probable nouveau mandat présidentiel en 2020.

Le député uninominal de la préfecture de Lola, l’honorable Christian Sinata Touré a indiqué que lors de la conférence de presse qui a été aminée la semaine dernière par le président  de l’UPG, Jacques Gbonimy,  au siège du parti à la Bellevue Camélia, il a précisé que ‘’nous avons beaucoup de préoccupations à relancer les activités de notre formation politique en réveillant ses cellules mortes à l’intérieur du pays’’.

Selon le député de l’opposition,  « un parti ne s’affirme que par le nombre de ses militants. Il le faut dire que c’est notre grande préoccupation à l’instant où T est égal à zéro ».

Concernant la nouvelle constitution, notre interlocuteur a ensuite souligné ceci : « Je m’en vais vous dire que ceux-là qui sont en train de faire  l’apologie cette nouvelle constitution, ne l’ont pas encore vue même au haut niveau du gouvernement et certains hauts cadres du parti au pouvoir notamment, le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana et l’honorable Damaro en a parlé ».

Car, dit-il : « « donc, je pense que ces personnes malintentionnées, font des bruits pour rien, c’est une manière de distraire la cité, afin de laisser les réelles préoccupations concernant  le développement  socio-économique de la Guinée,  pour s’occuper des futilités relatives à la nouvelle constitution.  Qu’ils sachent que le peuple de Guinée en aura son dernier mot pas ces agitateurs de la république »

Propos recueillis par Léon Kolié  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here