Sékhouna Soumah cherche-t-il à détacher la Basse Côte de la Guinée ?

14789

Aux guinéens qui ne sont ni Soussous ni Bagas ni Mikhifôrè ni Nalous, bientôt il leur sera demandé des passeports et des visas pour rentrer en Basse Guinée. Quant à ceux qui y vivent déjà ou qui y sont nés, ils devront produire des titres de séjour. C’est cela la volonté de Sékhouna  Soumah, fakir qui se dit Kountigui de la Basse Guinée. Sûr que si on le laisse faire, on  en arrivera-là.

L’une des bizarreries guinéennes, c’est que ses gouvernants crachent sur les institutions républicaines universelles propre à tout Etat qui se veut moderne  et créent ou réhabilitent des structures ad hoc aux quelles ils se soumettent. Sékou Touré croyait avoir aboli la chefferie traditionnelle à la veille de l’indépendance. Sékhouna Soumah qui a mangé dans la main souillée du sang des guinéens de Sékou Touré le dément.

Véritable prostitué sur tous les plans M. Soumah est un ancien membre du comité directeur du PDG. Après le 3 avril 1984, il s’agrippe à Lansana Conté, à son PUP et à sa démocratie militaire avant d’échouer à l’UFDG de l’opposant Cellou Dalein. Il s’aligne derrière Alpha Condé du RPG – arc en ciel.

Mais au-delà de cela, Sékhouna  Soumah est parfaitement formé aux principes de la décentralisation, de la démocratie et de l’Etat de droit. On ne peut pas comprendre qu’en dépit des imbécilités qu’il passe son temps à débiter, on ne l’a jamais poursuivi.

Ce n’est pas la première fois que cet hurluberlu par ses propos et actes à briser les Rivières du Sud devenues Guinée.

En 2007 déjà devant un aréopage de hauts fonctionnaires de l’Etat ressortissants de la Basse Guinée, il a tenu des propos à caractère séditieux  auraient valu partout ailleurs sur cette terre de se retrouver face à face avec la justice. Jouant les rois nègres dans la pire acceptation des anthropologues européens de la fin du 19ème siècle. Soumah se substitue à l’Etat et à la justice et exclut des Guinéens non ressortissants de la Basse Guinée, de cette Basse Guinée.

Une véritable atteinte à la loi fondamentale et autres lois. Dont le gardien assermenté est le président Alpha Grimpeur. Avec un premier ministre issu du même terroir que Sékhouna  Soumah.

Source : Le Lynx 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here