Siaka Barry:«Sékou Souapé a été le premier à me parler d’un troisième mandat pour Alpha »

122

Siaka Barry, ancien ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique était l’invité de l’émission Œil de Lynx de la radio Lynx FM ce lundi 02 juillet 2018. Il a dénoncé l’augmentation du prix du litre à la pompe, expliqué les raisons de son limogeage du gouvernement et dit ses ambitions pour la présidentielle de 2020.

C’est un Siaka Barry très détendu qui est intervenu sur Lynx FM 91.00. Il a commencé par dénoncer l’augmentation du prix du litre d’essence à la pompe dans un contexte où 55% des guinéens gagnent moins de neuf dollars par jour. Il estime qu’il ne revient pas au peuple de payer les frais de la mal gouvernance. Pour lui, puisque le nouveau gouvernement a évoqué le détournement par le fait de la corruption de près de 600 milliards de GNF par an, l’Etat devrait chercher les auteurs de cette corruption afin de combler le déficit macroéconomique.

Evoquant les raisons de son limogeage du gouvernement, il dit qu’elles sont consécutives à la création du mouvement Génération Débout en 2017. Il avait pourtant, explique-t-il, commencé d’abord pour le Comité de Soutien aux Initiatives d’Alpha Condé (CODIAC) en 2010 pour la présidentielle, en 2013 pour les législatives et 2015 pour le deuxième mandat.  C’est cette plate-forme qui s’est transformée en mouvement politique Génération Débout avant même qu’il ne soit nommé ministre. « La transformation est due au fait qu’Alpha Condé, aux termes de la Constitution, ne pouvait plus briguer un troisième mandat », déclare Siaka Barry.

Mais c’était compter sans  les thuriféraires du régime Condé. Un jour, se souvient Siaka Barry, c’est un certain Sékou Souapé Kourouma qu’il reçoit dans son bureau. « Sékou Souapé m’a dit qu’il vient de la part du président Alpha Condé s’informer si oui ou non j’ai créé un parti politique. Je lui ai dit que je n’avais pas pour le moment crée de parti et que, d’ailleurs, si le président cherchait à le savoir, il aurait du tout simplement demander au ministre de l’Administration du Territoire Bouréima Condé », confesse Siaka.

C’est au cours de cet entretien que Sékou Souapé lui a dit que le mieux serait de soutenir Alpha Condé pour un troisième mandat, en argumentant que Sékou Touré est mort au pouvoir et Lansana Conté aussi est mort au pouvoir et qu’il fallait donner aussi à Alpha Condé la chance de mourir au pouvoir. L’ancien ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique dit avoir simplement répondu à Souapé de donner le temps à l’histoire.

Revenant sur ses ambitions politiques, Siaka Barry dit que si la jeunesse guinéenne marque sa volonté d’aller avec un homme nouveau vers la conquête du pouvoir et que cet homme nouveau soit lui, il l’assumerai de toutes ses forces et sans ambages. Il se dit prêt à combattre la vieille classe politique actuelle en vue d’imposer un changement générationnel.

In guineedirect.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here