Symposium d’Abdoulaye Bah de Guinéenews : les guinéens rendent un dernier hommage au journaliste

488

Un symposium est organisé par le gouvernement  ce jeudi 21 juin à Conakry, pour rendre un dernier hommage au journaliste Abdoulaye Bah de Guinéenews, décédé lundi des suites d’un accident de la circulation à Matoto.

L’émotion et la tristesse se lient sur tous les visages de la famille du défunt ainsi qu’a la corporation venue  pour assister à ce symposium de notre regretté Abdoulaye Bah.

Dans son intervention,  le chef de bureau de Guineenews à Conakry Amadou Tham Camara, a rendu hommage à celui qui était jusqu’à lundi dernier son adjoint au sein de la rédaction de cet organe de presse.

« Abdoulaye Bah était sans doute l’un des journalistes guinéens les plus talentueux. Il est tombé les armes en main », invoque le président de l’Association guinéenne de la presse en ligne (AGUIPEL).

« Le journaliste, Aboulaye Bah était sans doute l’un des journalistes guinéens talentueux qui est tombé les armes à la main. Le miracle n’a pas eu lieu. Le soldat passa l’arme à gauche laissant derrière lui une veuve inconsolable. Son professionnalisme dans la rédaction de ses articles de presse et chroniques-fictions manqueront  aux lecteurs. Son humilité et son dévouement manqueront à tout le monde », indique M. Camara.

Pour sa part, Boubacar Yacine Diallo ancien ministre , vice président de l’INDH sur la qualité de l’homme et de son professionnalisme dans la pratique du métier  de journaliste lié au traitement des dossiers d’investigation dont le chemin fut brusquement arrêté suite à un accident de circulation qui  l’a coûté la vie.

L’ancien ministre de la communication, estime qu’Aboulaye Bah était un grand fromager  pour sa génération qui s’est couché par la volonté divine et dont l’exemple devrait servir.

De son côté, le ministre des travaux Publics  Moustapha Naité donne  le message  sur la caractéristique en passant par le côté social d’Aboulaye Bah avec qui, il était toujours attaché en dehors du métier du journaliste par une générosité infinie,  chose qui l’a prévalu l’admiration de ses collaborateurs.

Et d’ajouter, il formule les prières et bénédiction à la mémoire du journaliste  qui était son compagnon lors du lancement le dimanche dernier  à cette  opération d’assainissement, initiée par le gouvernement qui vise à débarrasser la capitale Conakry  des ordures.

Abdoulaye Bah était originaire de Bodié dans la préfecture de Dalaba. Ses arrières grands-parents étaient venus accompagner Elhadj Oumar Tall, le fondateur de la ville sainte de Dinguiraye, dans sa lutte pour la propagation de l’islam. L’imamat de la grande mosquée de Dinguiraye est confié à sa famille de génération en génération à cause de leurs connaissances en islam.

Après le symposium, la dépouille mortelle de notre regretté confrère sera conduite à Dinguiraye, sa ville natale, où il rejoindra sa dernière demeure demain, vendredi à 14h.

Prions pour le repos de son âme.

PHOTOS 

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here