Le syndicaliste Aboubacar Soumah a refusé l’invitation d’Alpha Condé au palais

558

La grève générale et illimitée déclenchée par le secrétaire général du SLECG dans le système de l’éducation commence à perturber le sommeil du gouvernement et jusqu’au palais présidentiel.

Traité de rebelle, d’illégal et de mauvais interlocuteur, le syndicaliste Aboubacar Soumah, selon des sources de bonne foi a été appelé au téléphone par Alpha Condé. Cela, pour trouver un dénouement à la crise qui mine actuellement l’éducation guinéenne sur toute l’étendu du territoire national. Selon toujours nos sources, Aboubacar Soumah a catégoriquement refusé cette invitation et a dit à son interlocuteur  qu’il est le dernier recours et qu’il y a des étapes notamment l’inspection générale du travail et les ministres de travail et de l’’éducation nationale.

Cette grève méprisée au début par le gouvernement au début s’est emparée du système éducatif du pays. Même les régions favorables à la mouvance présidentielle sont en grève.

Depuis le 12 février, les enfants ne vont pas à l’école.

 Kadiatou Kamara pour leverificateur.net 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here