Accueil Actualité La vérité sur le scandale sexuel impliquant la fille de Koffi Olomidé

La vérité sur le scandale sexuel impliquant la fille de Koffi Olomidé

432

Depuis quelques jours, la fille du chanteur congolais Koffi Olomidé est au cœur d’un scandale sexuel. L’affaire a fait le tour des réseaux sociaux au point où Koffi Olomidé a lui même réagit mettant en garde les détracteurs de sa fille. 

Didi Stone, la fille de l’artiste congolais Koffi Olomidé,est citée dans un scandale sexuel sur les réseaux sociaux. Tout a commencé le lundi 21 mai 2018 quand une vidéo dans laquelle se trouvait une jeune fille qui ressemblerait à la fille de l’artiste se livre au sexe buccale. Selon culturébène , la fille en question taillait la pipe à un homme à face voilée dans la vidéo. Ladite vidéo a suscité d’énormes commentaires sur les réseaux sociaux. Mieux, les internautes s’en sont directement pris à Didi Stone  la fille de Koffi Olomidé.

« Pendant que les filles de Werrason étudient aux States, la fille de Koffi, Didi Stone joue du porno », peut on lire dans un commentaire d’un internaute identifié comme Abdoulaye. Toujours dans la même semaine, des médias en ligne ont rectifié l’information en  indiquant qu’il s’agissait plutôt une actrice porno d’une vingtaine d’année. Frustré par les commentaires que soulevait la vidéo sur sa progéniture, l’artiste congolais  Koffi Olomidé a tapé du point sur la table défendant sa fille.

« Regardez- moi bien je m’appelle Koffi, je m’appelle Antoine. Toi qui a choisi de mener une guerre contre moi, une guerre injuste, toi qui a choisi de m’affronter, affrontes- moi , n’affrontes pas mes enfants parce que tu ne réussiras pas. Nous sommes une famille bénie. Je suis un monsieur béni de Dieu il faut m’affronter. La guerre que tu as choisie, il faut laisser les enfants de côté, puisque tu es un homme, vient rencontrer l’homme que je suis. Tu vois comme tu échoues, tu t’attaques à ma progéniture. Laisse ma fille tranquille » a lancé Koffi Olomidé à l’endroit des détracteurs de sa progéniture.

Crédit photo: laprosperiteonline

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here