Ville Morte de l’opposition : l’axe Cosa-Hamdallaye mouvementé

12555

Les leaders de l’opposition ont décrété  ce mercredi, 7 novembre 2018, sur toute l’étendue du territoire national du pays une journée ville morte  dans le but de protester contre cette violation flagrante de l’accord politique  du 08 aout dernier concernant l’installation des exécutifs communaux dans leurs communes respectives.

A cet effet  très tôt ce mercredi matin, les jeunes militants de l’opposition sur l’axe Cosa-Hamdallaye  ont pris d’assaut les principales voies en y  incendiant des pneus qui laissaient des grosses flammes  et fumées s’acheminant vers le ciel  et créant une asphyxie profonde  dans cet environnement de tensions

Par ailleurs, jusqu’à 8 heures 30 minutes, la circulation était complètement paralysée.

De nombreux automobilistes ont été contraints de se rabattre sur l’autoroute Fidel Castro ou sur les corniches, à partir d’Enco5 ou du rond point de Bambeto.

Au regard donc de ce début de tensions, beaucoup craignent que les violences ne se généralisent sur l’axe Hamdallaye-kagbelen.

Synthèse de Léon Kolié

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here