๐‹๐„ ๐Œ๐ˆ๐๐ˆ๐’๐“๐‘๐„, ๐๐Ž๐‘๐“๐„-๐๐€๐‘๐Ž๐‹๐„ ๐ƒ๐” ๐†๐Ž๐”๐•๐„๐‘๐๐„๐Œ๐„๐๐“ ๐ƒ๐€๐๐’ ๐‹โ€™๐„ฬ๐Œ๐ˆ๐’๐’๐ˆ๐Ž๐ โ€˜โ€™๐Ž๐ ๐‘๐„๐…๐€๐ˆ๐“ ๐‹๐„ ๐Œ๐Ž๐๐ƒ๐„โ€™โ€™

0
40

Le Ministre des Postes, des Tรฉlรฉcommunications et de lโ€™ร‰conomie Numรฉrique, Porte-parole du Gouvernement รฉtait l’invitรฉ de l’รฉmission โ€˜โ€™ON REFAIT LE MONDEโ€™โ€™ du Groupe de presse Djoma Mรฉdia. Au menu des dรฉbatsย : tous les sujets brรปlants de lโ€™actualitรฉ nationale parmi lesquels la feuille de route de la Transition รฉmanant du dialogue inclusif, le cas des conseillers communaux, le lancement de Guinรฉe Tรฉlรฉcom. ย ย 

Dans son intervention, le Ministre Ousmane Gaoual Diallo a rรฉitรฉrรฉ la volontรฉ sans faille du Comitรฉ National de Rassemblement pour le Dรฉveloppement (CNRD), ร  savoirย : faire le recensement gรฉnรฉral de la population, รฉtablir un fichier รฉlectoral consensuel et doter le pays dโ€™institutions fortes.

Parlant prรฉcisรฉment de dialogue, Ousmane Gaoual Diallo ne tergiverse pasย : ยซย Si on dit de faire un nouveau dialogue, รงa se fera sur dโ€™autres sujets dans dโ€™autres contextes et sur dโ€™autres situations. Mais en ce qui concerne lโ€™agenda de la transition, รงa cโ€™est derriรจre nous. Nous sommes maintenant dans sa mise en ล“uvre. Aucun parti politique nโ€™a รฉtรฉ exclu du dialogue. Pour le CNRD, la population guinรฉenne prime toujours sur toutes les institutions du pays.ย ยป

Se prononรงant sur la dissolution des conseils communaux, le Ministre Porte-parole du Gouvernement a indiquรฉ que le respect des codes des collectivitรฉs sera ร  la base du critรจre de dissolution.

Par ailleurs, le Ministre Ousmane Gaoual Diallo sโ€™est prononcรฉ sur la sociรฉtรฉ Guinรฉe Tรฉlรฉcom dont le lancement est imminent. ย Lโ€™objectif liรฉ ร  ce projet est de crรฉer cette sociรฉtรฉ avec des partenaires fiables pour une meilleure image de la Guinรฉe.

Enfin, le Ministre Porte-parole du Gouvernement a rรฉagi sur les cas de viols sur mineures devenus rรฉcurrents dans notre pays. Pour lui, la justice, l’รฉducation et la sensibilisation doivent รชtre mises ร  contribution pour รฉradiquer ce flรฉau qui fait dรฉbat actuellement en Guinรฉe.

INFO GOUVGN