Alpha Condé pleure un camarade révolutionnaire –

0
190

Le président de Namibie, Hage Geingob, est mort ce 4 février au matin à l’âge de 82 ans. La présidence a annoncé sa mort aux petites heures du matin, dans l’hôpital où il était soigné pour un cancer qui n’avait été découvert qu’en janvier 2024. Troisième président de Namibie, Hage Geingob était une figure de l’indépendance du pays, et un fervent opposant au régime d’apartheid.

 

Alpha Condé, ancien président de la Guinée a tenu à rendre hommage à Hage Geingob, figure de la lutte contre l’apartheid

 

《 C’est avec une grande tristesse et une très grande douleur que j’ai appris le décès de mon cher camarade révolutionnaire.

 

C’est pour moi un choc inattendu car j’avais l’espoir de revenir afin de continuer le combat au grand profit de nos peuples et de l’Afrique. Ce n’est pas seulement une perte pour la Namibie mais pour toute l’Afrique progressiste, patriote et démocratique.

 

Le Président en acier trempé est parti.

 

Sachez que tous les peuples africains épris de paix, de démocratie et de souveraineté sont aujourd’hui tous en deuil. La mémoire de mon cher ami et camarade révolutionnaire restera toujours.

 

Je présente en même temps mes condoléances au Président Museveni d’Ouganda, Président Afwerki de l’Erythree, Président Ramaphosa d’Afrique du Sud, Président Lourenço d’Angola, Président Mnangagwa du Zimbabwe, Président Sassou-Nguesso du Congo.

 

Prions pour le repos de leur cher camarade. Que son âme repose en paix et que Dieu l’accueille dans son paradis. Amen.

 

Chère Présidente, je me tiens a vos côtés maintenant, demain et pour toujours par sa grâce》 a écrit Alpha Condé.

 

Yahya Diallo

GrandMinka