Actions humanitaires de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social: le vice-président de la CGE-GUI,El Hadj Mohamed Habib Hann, préside la remise des prix aux bénéficiaires

0
4167

La fondation Américaine pour le développement Économique et social en collaboration avec l’Association pour la promotion des Écoles privées (APEP) , a offert ce mercredi,5 Avril 2022, des Tablettes à trois journalistes guinéens à savoir : le journaliste Animateur de l’émission ‹‹l’Ecole Guinéene ›› sur la RTG,le reporter de guineematin.com, l’administrateur général du site spécialisé sur les activités éducatives school224.com , le fondateur du ‹‹Groupe Scolaire Béa Diallo et le jeune Guinéen lauréat du Concours international de l’UNESCO, Alhassane Douno ››.Selon les organisateurs,les cinq bénéficiaires de ces prix ont été récompensés pour avoir consentis beaucoup d’efforts dans le cadre de la promotion de l’éducation dans notre pays.La remise officielle des prix s’est déroulée à la ‹‹Maison du secteur privé›› à Boulbinet (Kaloum) sous la présidence d’honneur du vice-président chargé de la gouvernance et du développement de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée (CGE-Gui), El hadj Mohamed Habib Hann.

Devant des responsables de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social,des cadres de la direction nationale de l’éducation,des fondateurs des écoles privées du pays ,des représentants des écoles privées et des membres de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée(CGE-GUI, le point focal de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social, a déclaré que ces actions humanitaires sont des opportunités pour faire de la Guinée un exemple dans la sous-région.

El hadj Mohamed Habib Hann, vice-président, chargé de la gouvernance et du développement de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée(CGE-Gui) à au nom de ses collègues du patronat Guinéen , remercié les responsables de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social.‹‹ c’est un plaisir pour moi de participer à cette remise de prix aux bénéficiaires.Je remercie les partenaires qui n’ont sans cesse essayer de contribuer à l’amélioration de la formation des jeunes Guinéens. Des échanges que j’ai eu avec cette organisations faîtière des fondateurs des écoles privées, j’ai appris beaucoup de choses et j’ai eu à recenser des problématiques que nous avons besoin aujourd’hui de solutionner.Pour non seulement à améliorer les conditions de vie des élèves mais également de renforcer les capacités de façon à pouvoir faire de la jeunesse Guinéenne une jeunesse émergente, une jeunesse bien formée. Lorsque nous avons une jeunesse bien formée, j’estime à juste mesure que nous avons un avenir garanti››, affirmera le vice-président chargé de la gouvernance et du développement du nouveau Patronat Guinéen (CGE-GUI).

Avant d’indiquer qu’ils ont beaucoup plus besoin des contributions de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social, ce qui servirait d’exemple lorsque ceux-ci seraient porter à la connaissance de tous les partenaires au développement.

De même, le vice-président de la CGE-GUI a demandé aux nouveaux qui reçoivent ces présentes distinctions d’accepter de retrocéder leurs formations à la nouvelle génération.

Face au président de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social, El Hann a proposé aux partenaires américains, la mise place d’une école de Sourds muets pour accompagner des personnes démunies en Guinée.

Pour sa part, M.GUI Djoken , à son tour remercié les responsables du patronat Guinéen pour leur implication au développement socio-économique et éducatif de la Guinée.‹‹Je tiens à rassurés que ce projet de l’université virtuelle, c’est un projet qui me tiens vraiment à cœur. Je pense que nous qui avons eu la chance de vivre en Afrique et en Amérique, nous avons l’expérience des deux continents. Je pense qu’ il faut donner la chance à ceux qui sont restés en Afrique pour pouvoir réaliser de grandes choses. Aux États-Unis, on offre les opportunités aux jeunes.Et si nous multiplions ces opportunités en Afrique, je pense que nous allons arriver à un moment où nos jeunes ne prendront plus la route de l’immigration.La jeunesse comprendra que l’avenir du monde se trouve en Afrique.Cest pourquoi des chinois et des Européens sont en Afrique››, a expliqué le président de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social.

Parlant du projet sur la cyber criminalité annoncé par le vice président de la CGE-GUI, El hadj Mohamed Habib Hann, avec des partenaires français et Tunisiens, M.GUi Djoken, a dit:‹‹Des projet dont le président a parlé sur la cyber criminalité. Nous pouvons avec vous et le patronat organisée une cérémonie sur la cyber sécurité avec des experts qui viennent des États-Unis et d’autres partenaires étrangers.Parce que j’ai compris que c’est un sujet très important pour des guinéens.Il y a des choses sur desquelles nous allons beaucoup travailler pour l’intérêt de tout le monde et cela encouragerait la coopération Americo-guineenne››, a conclu le président de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social.

Prenant la parole,Abdoul Gadhiry Bah, fondateur du Groupe Scolaire Béa Diallo et heureux récipiendaire, a remercié les donateurs de la Fondation Américaine pour le développement Économique et Social pour cette récompense qui vise à encourager les bénéficiaires dans le cadre de la promotion et la qualification du système éducatif en Guinée.‹‹ Au depart,j’ai évolué avec mes propres moyens en commençant par deux salles de classes.Et aujourd’hui,je suis à dix salles de classes›› a indiqué Abdoul Gadhiry Bah.

Avant d’ajouter : ‹‹l’idée pour moi, c’était de me faire de l’argent avec mon école mais malheureusement,je me suis confronté à des tristes réalités sur le terrain.Et j’ai compris après que les parents n’avaient pas d’argents pour assurer la scolarité de leurs enfants.J’ai donc transformé mon école en une école humanitaire pour pouvoir assister des populations locales en scolarisant des personnes démunies››, a-t-il ajouté.

Sur la situation des Sourds muets,le Fondateur du Groupe ‹‹Scolaire Béa Diallo››, a mentionné :‹‹ Depuis 2016, je me suis battu pour la scolarité de l’ensemble des enfants handicapés et Albinos de la Guinée notamment des écoles privées .Et actuellement,je suis entrain de me battre pour scolariser gratuitement au moins dix (10) enfants de chaque école privée››, a fait savoir le fondateur.

Avant de lancer un appel à la Fondation Américaine pour l’assister dans la scolarisation gratuite dès enfants vulnérables.‹‹ Notre objectif c’est de scolariser cinquante(50) enfants d’ici 2025››, a conclu Gadhiry Bah.

Sylla Ibrahima Kalil, pour www.Conakrynews.org 625444534