Alpha Condé libre: Qui vivra verra !

0
4901

À travers un communiqué de la junte lis vendredi soir à la télévision nationale, l’opinion nationale et internationale est informée de la liberté accordée à l’ancien président déçu le 5 septembre dernier. Alors que la même junte a annoncé le retour d’Alpha Condé dans un communiqué honorifique le 8 avril dernier en provenance d’Abou Dabi où il n’était nullement mentionné qu’il rentre privé de ses mouvements, ce soir on annonce avec tambour et tam-tam que le légendaire opposant historique est libre. A quoi joue le CNRD ? 

Le 25 avril prochain est la date butoire exigée par la CEDEAO à la junte au pouvoir pour présenter un chronogramme consensuel.

Quarente huit-heures avant cette date, sans le moindre chronogramme et avec le retrait des grands partis politiques du cadre de dialogue, la junte use -telle Alpha Condé comme une marchandise pour faire plaire à l’organisation sous- régionale?

Car, dans le même communiqué, bien qu’Alpha Condé est déclaré libre, la junte indique « qu’il [ Alpha Condé ] demeurera à l’actuelle résidence de son épouse jusqu’à l’achèvement des travaux de reconstruction de son domicile privé. » 

Comment peut-on exiger à un homme libre une résidence où il doit demeurer? La junte use-t-elle de la diversion pour faire des yeux doux à la CEDEAO ?

Qui vivra verra !

Quand on sait les conditions sournoises dans lesquelles le fameux « malade »  a été cueilli à Abou Dabi pour ses sorties compromettantes pour Conakry le 8 avril dernier.

« On ne peut pas prédire l’avenir et la seule véritable manière de savoir ce qui se passera dans quelques années, consiste à demeurer en vie », dit ce proverbe du XV ème siècle.

Ci-dessous le communiqué annonçant la liberté accordée à Alpha Condé.

COMMUNIQUE N° 011/CNRD/2022

Le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) et son Président, SE le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président de la Transition et Chef Suprême des Armées, informent l’opinion nationale et internationale, que l’ancien Président de la République, le Professeur Alpha CONDE est libre.

Toutefois, il demeurera à l’actuelle résidence de son épouse jusqu’à l’achèvement des travaux de reconstruction de son domicile privé.

Tout en continuant de bénéficier d’une protection adéquate, il pourrarecevoir à sa demande les membres de sa famille biologique, politique, des amis ou proches.

Le Président de la Transition rassure le peuple de Guinée et la communauté internationale, que la dignité et l’intégrité du Professeur Alpha CONDE seront toujours préservées conformément à son rang, à son statut, et aux vertus de la tradition africaine.

Etat-Ma Pour le Comité National du Rassemb Le Chef d’Etal-Major (CNRD)

Conakry, le 21 avril 2022 le Développement

Général Colonel Sadiba KOULIBALY

 

Minkaêl BARRY