BLE GOUDE PASSEPORT EN MAIN : Vers La Fin De L’exil Pour « L’ex-Général De La Rue ? »

0
4438

S’achemine-t-on vers la fin de l’exil pour Charles Blé Goudé ? C’est la question que bien des observateurs se posent après que ce dernier a finalement obtenu son passeport.

La nouvelle est tombée hier, 30 mai 2022, mais elle semble n’avoir pas surpris grand monde en Côte d’Ivoire d’autant que la procédure, engagée il y a belle lurette, n’avait visiblement pas connu d’obstacle majeur.

Le président de la République lui-même avait déclaré avoir donné des instructions pour que l’ex-ministre de la Jeunesse que l’on surnomme le « Général de la rue », puisse entrer en possession de son document de voyage. Et c’est désormais chose faite.

Reste maintenant à Charles Blé Goudé qui, depuis quelque temps, s’est inscrit dans une logique d’apaisement, de négocier les conditions de son retour au bercail. Car, comme on le sait, contrairement à Laurent Gbagbo qui, en sa qualité d’ancien chef d’Etat, a bénéficié d’un traitement particulier, tout porte à croire que Charles Blé Goudé va s’auto-prendre en  charge.

 

Charles Blé Goudé a tout intérêt à faire profil bas

 

Son passé sulfureux de  meneur de troupes, fait qu’il ne bénéficie pas des bonnes grâces des autorités d’Abidjan qui ne manqueront pas de le surveiller comme de l’huile sur le feu. Du reste, Charles Blé Goudé lui-même a tout intérêt à faire profil bas,  une fois de retour au bercail, d’autant qu’il est sous le coup d’une condamnation par la Justice ivoirienne dans l’affaire du braquage de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (BCEAO).

En tout  cas, son mentor Laurent Gbagbo ayant montré l’exemple à travers ses messages appelant à la paix, il serait malencontreux, dans le contexte actuel de la Côte d’Ivoire, que Charles Blé Goudé fasse le contraire au risque de s’attirer les foudres des autorités de son pays voire d’une certaine opinion.

Cela dit, le loup a beau se faire agneau, il faut éviter de lui faire totalement confiance en lui confiant l’ensemble des  brebis au risque de le voir décimer tout le troupeau.

 

lepays