Boké-Administration: Le préfet entame une tournée de prise de contact dans les  Collectivités locales de la préfecture 

0
2611
Quelques mois après sa prise de fonction, le préfet de Boké,Colonel Sény Sylver Camara a entamé  dimanche, 15 mai 2022, une tournée de prise de contact dans les collectivités locales de la préfecture de Boké, sa sphère politique.
La sous-préfecture de Dabiss à quelques 53km du Chef-lieu de la préfecture de Boké, a été la première étape de ce périple 1er du genre.
Dans son souhait de bienvenue, le maire de la commune rurale de Dabiss, Adboul Goudoussy Manè a remercié  sa population qui, selon lui, vie dans la paix et la solidarité depuis des lustres.
Le sous-préfet de Dabiss, Colonel Nèma Koulémou, a rappelé que cette localité a été érigée en commune rurale en 1967 avec une superficie de 2.482 km2, constitué le grenier de la préfecture de Boké. Ce, à cause des multiples plaines et bas-fonds inexploités par manque de moyens matériels et financiers.
La CR de Dabiss dont la  population est estimée à 30.140 habitants, est l’une des plus grandes améliorations de la préfecture de Boké.
C’est  pourquoi, le sous-prefet de Dabiss  a sollicité auprès de l’Etat, l’octroi des intrants agricoles, la construction d’un centre de formation pour l’insertion  de la jeunesse et la construction d’un stade de proximité.
Le porte-parole de la jeunesse de Dabiss, Youssouf Camara s’inquiète  à  son tour, des accidents mortels sur les routes minières, de la pollution des plantations, de la dégradation de l’Environnement, des cours d’eau et du non-respect du Contenu local par les sociétésminièresévoluantàDabiss.
En ses termes, Youssouf Camara sollicite la construction  et l’équipement d’un centre de Santé amélioré à Dabiss.
Pour sa part, la porte-parole des femmes, Mme Fatoulata Compo a fait savoir que les femmes de Dabiss sont exposées à tous les risques au niveau du Centre de santé de Dabiss qui ne compte qu’une seule salle de soins pour toute la population.
Fatoumata Compo a plaide pour l’employabilité de la jeunesse dans les sociétés minières.
S’adressant à la population de Dabiss, le préfet de Boké, Colonel Sény Sylver Camara a insisté sur le renforcement de la paix, la justice, l’acceptation, la solidarité et la cohésion sociale entre l’ensemble des entités sociales de la sous-préfecture de Dabiss.
Plus loin, le préfet a rendu un vibrant.hommage au président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya pour avoir engagé une bataille sans merci contre les fossoyeurs de la République et la récupération des domaines bâtis et non bâtis de l’Etat.
L’argent du FODEL, sources de nombreuses polémiques, précise le préfet,  est à rembourser pour pouvoir financer d’autres projets locaux.
Ceux qui ne rembourseront pas, souligne le préfet, répondront devant la Loi.
Plus loin, Colonel Sény Sylver Camara invite la jeunesse à la formation académique et professionnelle avant de leur demander vivement de
s’organiser en groupements et Associations pour contribuer au développement de leur localité.
Mamadouba Camara