Cellou Dalein vs Crief:  » non et non ! Cellou ne répondra pas », tranche le fils de Elhadj Biro Diallo

0
2959
Sauf coup de théâtre, le leader de l’ Union des Forces Démocratiques de Guinée est plus que jamais déterminé à défier la CRIEF. A en croire le docteur Alpha Amadou Diallo, fidèle lieutenant de Cellou Dalein Diallo, et porte-flingue de ce dernier, la justice guinéenne n’est pas crédible. Le médecin croit dur comme fer que le CNRD téléguide et télécommande le procureur Aly Touré et son équipe afin que Cellou Dalein Diallo soit définitivement hors service. Lisez la réaction du fils du patriarche, Elhadj Biro Diallo, dans cette interview exclusive accordée à votre journal en ligne.
Nouvelledeguinee.com: bonjour docteur Diallo. Le président de l’ UFDG est convoqué par la CRIEF ce 13 juin. Selon vous, le président Cellou Dalein doit-il faire confiance à la justice qui n’a jamais tranché dans l’affaire de sa maison pour revenir à Conakry ?
Docteur Alpha Amadou Diallo: je suis désolé de ne pas pouvoir faire confiance à notre justice telle qu’elle agit aujourd’hui. La haine, doublée d’une violence inégalée dans la démolition de l’habitation de Cellou à Dixinn, pendant que le dossier est pendant au Tribunal de Dixinn, me laisse croire que nos tribunaux sont à la merci d’un clan malsain. L’opinion publique, à la création de la CRIEF, a crû à la fin de l’impunité dans notre République. On voit que l’habitude est une seconde nature. Les mêmes individus, dont les pères ont constitué le système avilissant qui a régné en Guinée, de notre indépendance à nos jours, sont revenus à pas de course, tapis dans l’ombre pour empêcher l’alternance intégrale .
Aujourd’hui il s’agit d’une stigmatisation de l’ethnie peulh à travers Cellou Dalein Diallo. Tout comme Telli Diallo, Barry III, Barry Diawadou, Dr. Barry Alpha Oumar, Hamidou Dramé, Oury Miskoun, Baldé Ousmane, Kaman Diaby, Fodéba Keita, Karim Bangoura, Karim Fofana, Mody Oury Barry, commandant Zoumanigui, M’Bama Marcel Mathos, Camara Balla….., tous ont payé de leurs vies, de manière atroce, pour leurs opinions d’une Guinée nationale. Aujourd’hui, on veut éliminer Cellou Dalein Diallo puisqu’il est le porteur de cette flamme de la nation qui ne s’éteindra jamais. Malgré la détermination d’une vendetta tapis dans l’ombre.
La CRIEF met le dossier Air Guinée au firmament de son instruction. Cependant, des malversations plus récentes et autant scandaleuses qu’emblématiques sont ignorées. Il s’agit, entre autres, du projet coton en Haute Guinée, des fictifs des écoles Kofi Anan, de la gestion des autres premiers et ministres prédateurs. Les fonds routiers? la BCRG ? Le système d’ascenseur qui fut la règle pour la gestion des subventions des hôpitaux et les autres services de santé décentralisés ? Système qui consiste à remonter les deux tiers alloués aux structures de santé à la DNEHS ( Direction Nationale des Établissements Hospitaliers et de Soins, en produisant de fausses factures pour justifier les dépenses fallacieuses ….. Cellou Dalein Diallo est en mission du parti. Et, en sa qualité de Vice-président de l’International Libéral, il a aussi d’autres obligations. Il n’a pas à perdre son temps et celui de la Guinée tout entière….
Nouvelledeguinee.com : le président Cellou Dalein va-t-il répondre à la convocation de la CRIEF ?
Docteur Alpha Amadou Diallo: c’est ce que je viens de vous dire ! Il ne s’agit pas de mettre en cause la valeur initiale de la CRIEF. À présent , c’est la manière , la méthode , la démarche de cette juridiction qui pose problème. Pourquoi mettre en veille le scandale de la BCRG ? Le scandale des travaux publics ? La fonction publique ? L’organisme chargé de la privatisation des entreprises publiques ( composée du Ministre des finances, du budget , du gouverneur de la BCRG…..) ? Le scandale des fictifs de l’université Kofi Anan ? Les scandales financiers du ministère de la santé, en l’occurrence la subvention des hôpitaux et la gestion Ebola, de la Covid19? Le Programme élargi de vaccination (PEV- SSP) ? Le projet coton? Le scandale du transfert des réserves de la République de Guinée, de la banque Suisse pour la BNP Paribas? … .La CRIEF a la légitimité et les moyens de mener toutes ces enquêtes. Quitte à se faire assister par des cabinets d’expertise.
Personnellement , je doute fort que Cellou sorte indemne d’une arrestation par la junte. Il rentrera par l’entrée principale. Le clan Diané sortira par l’issue de secours de la prison. Dans le meilleur des cas, la junte va le disqualifier, ou lui coller une invalidité morbide, ou le tuer carrément ( ne perdons pas de vue que la Russie de Poutine a pied à terre en Guinée avec ses méthodes et ses pratiques de liquidation des opposants au régime….)
La haine contre la personne Cellou et, à travers lui, l’ethnie Peulh crêve les yeux. Hier ( NDLR:mercredi 01 er juin 2022 ), à l’occasion d’une banale manifestation civile contre l’augmentation du prix du carburant à la pompe, c’est un citoyen peulh de 20 ans qui a été tué par une arme de guerre, dans son quartier, par les forces terroristes à la solde de chaque dictateur.
C’est pourquoi, j’ai conseillé au président Cellou Dalein Diallo de ne pas répondre à ce brouillon de justice. A la rigueur, il peut répondre par ses avocats. Et non par un chef de quartier qui vient de recevoir une convocation de la CRIEF du nom d’un certain Cellou Dalein. C’est ridicule, cette façon de faire. À ce que je sache, un chef de quartier n’est pas un répondant pénal pour un citoyen. Encore moins un policier ou un tuteur. Le président Cellou Dalein Diallo n’a pas de résidence officielle ou secondaire dès lors que la junte a démoli son domicile privé en dehors de tout cadre juridique , sous la supervision de Sadiba Kouloubali et de Balla SAMOURA , respectivement chef d’état major de l’armée et chef d’état major de la gendarmerie. C’est eux que les médias ont montré au domicile civil de Cellou Dalein et de Sidya Touré, en tenue de combat . Comme par hasard, depuis cette forfaiture, les casses de domicile ont été stoppés par la même junte sans autres formes de commentaires . Sauf , entre autres , aller s’en prendre à une petite plantation de Cellou à Coyah et son domicile secondaire à Labé.
Il me revient de comprendre que l’on chasse un citoyen dans son pays et le transforme en réfugié dans son propre pays . Pourquoi il va répondre à un assassinat programmé? Comme Telli Diallo, ayant répondu présent à son bourreau quelques années auparavant . Non et non ! Cellou ne répondra pas. Quitte à ne plus avoir d’ élections en Guinée. Cellou ne s’appartient pas. Il est l’incarnation de l’alternance en Guinée et d’un modèle d’humilité pour l’Afrique.
Nouvelledeguinee.com: et pourtant, dans le passé, vous avez salué les nominations des procureurs Aly Touré et Charles Wright…
Docteur Alpha Amadou Diallo: je ne mets pas en cause leurs moralités. Bien au contraire. Il y a trop de dossiers pendant à la CRIEF. Et ça risque de finir dans un imbroglio. Mon idée, c’est de décentraliser la CRIEF. Mettre des juridictions du genre dans chaque région naturelle dont deux pour la région de Conakry.
À cette CRIEF, il faut créer une chambre pour les crimes de sang.
À ce que j’ai appris, les procureurs Aly Touré, Charles Wright, sont bien formés et d’une moralité irréprochable, ils n’ont qu’à faire leur travail sans influence extérieure. A défaut de pouvoir exercer pleinement, je leur demanderai de démissionner pour ne pas être le parchemin d’une guerre civile en Guinée . Ils sont jeunes. Il ne faut pas qu’ils se moquent de leur avenir. De leur permanence dans le travail aujourd’hui, demain dépendra leur avenir professionnels. Leurs expériences serviront les tribunaux de la CEDEAO, de l’UA, pourquoi pas des Nations Unies à travers la CPI.
Nouvelledeguinee.com : un message au colonel Doumbouya que vous avez tant apprécié au début ?
Docteur Alpha Amadou Diallo: j’apprécie toujours le Colonel Doumbouya pour l’esprit du 5 Septembre. Cela, malgré les ratés qu’il peut encore corriger. Restons positifs . Je demande au Colonel Doumbouya de rester fidèle à son réflexe de survivre le 5 Septembre dernier. À vouloir sauver sa vie, il a sauvé celle de milliers de Guinéens . Dans la foulée, il a prôné la justice comme boussole de son action . Il n’a qu’à savoir qu’une transition qui dure, accouche d’une dictature sanguinaire . Qu’il s’éloigne de cette option. Il a beaucoup fait pour la démystification de détournement des deniers publics comme moyen de réussite sociale en Guinée . Cette œuvre demeurera sans une ambiance de transition. Un gouvernement élu aura plus de légitimité. Le colonel Doumbouya , sans exagérer, pourrait épouser le destin d’un Jerry Rawlins du Ghana ou de ATT du Mali, pourquoi pas de Mandela le Sud Africain….. La décision définitive dépendra de lui et de lui seul.