Conakry: Lancement du parti  » Reveil Toi Guinée  » RTG

0
731

Depuis la prise du pouvoir par le CNRD le 05 septembre dernier, le pays ne fait qu’eenregistrer  la création des nouveaux partis politiques. Ce samedi 23 avril 2022 à Conakry,  Aboubacar Mansaré prend aussi les rênes d’une nouvelle formation politique après sa séparation avec Kassory Fofana. Il s’agit du Parti Réveille Toi Guinée (RTG).

Ce nouveau parti politique a été lancé au cours d’une grande cérémonie afin  d’attirer l’attention de la jeunesse guinéenne sur la concscientisation en politique.

A cette occasion, la cérémonie a connu la présence de plusieurs représentants des partis politiques mais aussi les militants et sympathisants de cette organisation politique.

Dans son discours de bienvenue la secrétaire chargé de la trésorerie Djénéba Kaba, décline  l’idéologie de cette formation politique RTG :

« l’éducation fait partir des priorités de notre parti Réveille Toi Guinée, surtout celle politique et idéologique, nous estimons qu’elle  est une action permettant à tout le monde de développer ses connaissances, valeurs morales physiques, intellectuelles, scientifiques considérés comme essentiel pour atteindre le niveau de culture souhaitée », déclaré la secrétaire Djénéba Kaba.

Pour sa part, le président de cette formation politique M. Mansaré Aboubacar a d’abord remercié les invités qui ont pris part au lancement de son parti : « l’objectif principal de cet événement est le lancement de la formation politique  des jeunes pour les jeunes et par les jeunes sous le thème  » concscientisation de la jeunesse guinéenne . Nous même qui avons organisé cette formation nous sommes majoritairement jeunes et la jeunesse représente les 75% de la population guinéenne donc nous estimons que si nous parvenons à lui préparer par rapport au défi qui l’interpelle, on aura résolu les problèmes de notre pays. Jeunes et femmes de Guinée, réveillez-vous et faites votre pas vers la construction d’une Guinée appartenant à toutes les sensibilités de de chère pays.  Pour cela rejoignez-nous, agissons ensemble, puisque nous avons des outils nécessaires pour le faire », a lancé le président de RTG

Sana Sylla