Conakry: PRECOP sensibilise les organisations de la société civile

0
11388

La cérémonie s’est poursuivie  ce jeudi, 22 décembre à Conakry en présence de ses membres ainsi que d’autres personnalités attirées par le monde industriel.

Le but recherché est d’inviter les organisations de la société civile de notre pays à accompagner le projet de renforcement de la compétitivité des petites et moyennes entreprises (PME) pour un éventuel accès au financement.

Un projet qui devra permettre aux jeunes à soutenir leur projet par l’entremise de la formation et à l’accès du financement.

Pour le représentant du projet PRECOP, Alghassimou Diallo,expert, accès aux financements dudit service est de définir le rôle et l’importance du projet en faveur de la population.

Pour lui: « le PRECOP est un projet ambitieux qui est mis en place par le gouvernement guinéenne pour un financement de la banque mondiale à hauteur de trente millions de dollars. Et parmi ces trente millions, il y’a 15 millions qui sont destinés aux dons, et la seconde partie à crédit qui devra s’étendre jusqu’en 2024. Donc l’idée ici, est d’expliquer aux populations ce qu’on est entrain de faire sur le terrain pour allègement des peines des citoyens. Comme dans un pays, la société civile est un croix de transmission entre la population et le gouvernement par lequel on peut exprimer un peu de ce qu’on est entrain de faire sur le terrain pour le bénéfice de la population, raison pour laquelle nous nous sommes dirigés vers vous pour vous expliquer notre apport en faveur des jeunes », a expliqué M. Diallo.


Le directeur commercial marketing au niveau de la bourse de sous-traitance, Maky Koulibaly a indiqué : « le projet est là pour nous aider dans nos activités. En matière d’accompagnement et de formation, tout ce qu’on fait est de mettre en lien avec les PME pour renforcer la sous-traitance sur les compagnies existantes avec les multi nationales en Guinée. Parce que ce sont les compagnies qui font employer les gens, au fur et à mesure l’employabilité s’augmente au détriment du chômage pour les jeunes », à souligné.


Les participants à l’image de Fodé Moussa Soumah, président de la plateforme nationale des maisons des jeunes de Guinée, a remercié  et félicité les organisateurs avant de dire : « le PRECOP était un projet étatique dont beaucoup de jeunes entrepreneurs ignorent son existence. Organiser  une telle cérémonie pour échanger avec les éléments de la société civile est une opportunité pour nous les jeunes et pour les PME d’avoir accès à la formation et au financement des projets. Des opportunités qui manquaient à beaucoup de personnes. Je souhaiterais auprès des initiateurs à bien vouloir intensifier ce genre de formation afin de permettre aux jeunes de l’ intérieur  du pays d’en bénéficier au même titre que ceux de Conakry », a souhaité M. Soumah.

Sana Sylla pour leverificateur.net