Dialogue politique: Bouna Keïta traité de comédien devant le premier ministre 

0
7945

Le dialogue politique initié par le gouvernement Mohamed Béavogui et le CNRD avec la classe politique est entamé ce lundi 27 juin à Kaloum.

Tour à tour, les leaders politiques présents ont pris la parole pour apporter leur contribution dans le cadre de l’apaisement et de retour à l’ordre constitutionnel. 
Dans les différentes intervention, applaudissements et prise de notes étaient remarqués dans la salle.
Paff ! Arrive le tour du président du Rassemblemt pour une Guinée Prospère ( RGP) de doublé d’hommes d’affaires, Elhadj Bouna Keïta.
Parlant d’un sujet à un autre sans terminer celui commencé, le public n’ayant pas trouvé de pertinence a commencé de se tordre de rire face au « spectacle » de Bouna Keïta.
Sur-le-champ, un participant traite  à vive et à haute voix le  président du ( RGP) de comédien. Des éclats de rire, murmures et moqueries imbibent la salle.
Faché, Bouna Keïta réagit:  » un comédien à la tête d’un parti, un comédien deux fois candidats aux élections. »
Dans la salle, un autre participant exhorte un assainissement de la classe politique guinéen :  » même ceux qui n’ont pas de militants parlent quand  de la Guinée. Il faut que le ministère de  l’Administration et du Territoire assainie le paysage politique guinéen,  » dit-il , après la prise de parole de Bouna Kéïta.
Fassa Tounkara, journaliste indépendant