Docteur Alpha Amadou Diallo: « Doumbouya n’a pas besoin de Comités de Soutien. Qu’il les jette en prison avant qu’il ne soit tard »

0
18960

Proche confident du leader de l’ Union des Forces Démocratiques de Guinée, docteur Alpha Amadou Diallo vient de nous accorder un entretien à bâtons rompus sur les sujets brûlants de l’actualité nationale.

Toujours fidèle à son franc-parler, docteur Alpha Amadou Diallo, sans langue de bois, dit ses  » vérités » sur le procès du massacre du 28 Septembre, la multiplication de mouvements de soutien en faveur de la junte de Mamadi Doumbouya.

 

Nouvelledeguinee.com, Le verificateur.net : il y’a 14 mois depuis que la junte est venue au pouvoir, aucune visibilité pour un retour à l’ordre constitutionnel mais le premier ministre vient de commencer une tournée au sein des QG des partis politiques pour un dialogue inclusif, est-ce un début d’une lueur d’espoir ? 

 

Docteur Alpha Amadou Diallo : je m’excuse de ne pas répondre directement à votre question. Je commence par m’incliner devant la mémoire des victimes du dramatique accident de la circulation à Souguéta. Que Dieu bénisse l’âme des victimes et guérisse les nombreux blessés. C’est encore des victimes de trop , relevant du mauvais état de nos routes et de nos engins roulants . Le tout, en rapport avec le niveau de corruption de notre administration. Il y a un mois, j’ai fait la route jusqu’à Labé. La route est dans un piteux état. Le peu qui a été fait par les entreprises chinoises est très accidentogène. Le gabarit ne répond à aucun critère de sécurité routière. Du côté des usagers, les véhicules sont défectueux et surchargés, au nez et à la barbe de nos brigades mobiles de gendarmerie qui sont plus enclines à prendre l’argent des usagers qu’à assurer la sécurité routière. Par exemple , après marchandage , la brigade mobile de Linsan a fait payer à mon chauffeur 300.000fg, puisque la date de son extincteur avait expirée. Et la brigade de Souguéta, 150.000fg, pour n’avoir pas de boîte à pharmacie. C’est aberrant. Sachant que la Guinée est le pays qui dispose de la couverture sanitaire la plus large en Afrique , on dispose d’un centre de santé, d’un poste de santé, ou d’un hôpital, ou centre communal de santé sur un rayon de 30 Km en moyenne. Revenant sur le drame de Souguéta, le premier ministre a pris la bonne décision. Même si, le ministre Yaya Sow est responsable et non coupable. Le gouvernement doit interpeller tous les ministres des travaux publics depuis plus de dix ans, particulièrement, ceux de la gouvernance Alpha Condé . Et mieux , faire un audit ou un état des lieux du marché chinois des travaux publics. Au plus revoir les contrats des BTP- Travaux Publics des chinois en Guinée . Pour répondre à votre question Depuis 15 mois , je peux me permettre de dire, au risque de me tromper, que le CNRD et particulièrement le colonel Doumbouya ont été constants sur les réformes en cours . Même si la méthode est à revoir, souvenons-nous dans quel état Alpha Condé et son clan de prédateurs nous ont amené. Des améliorations sont nécessaires au niveau de nos juridictions, en particulier au niveau de la CRIEF, pourquoi ne pas déconcentrer la CRIEF, et mettre des zones de CRIEF dans les 4 régions naturelles, avec une logistique adaptée.

 

Comment expliquez vous aujourd’hui l’emprisonnement des leaders du FNDC que Doumbouya même avait libéré dès son arrivée au pouvoir? 

 

La place de Foniké Mangué, Ibrahima Diallo, Saikou Yaya Barry , l’interpellation de Fodé Oussou , Cellou Baldé, n’est pas la prison , ou la mise en examen . La restriction des libertés fondamentales : droit de manifestation, de parole, ne favorise pas la démocratie, ni la coexistence pacifique. Le CNRD doit revoir sa méthode, au risque de faire comme ses devanciers, avec des centaines de tués, de prisonniers politiques et d’exilés politiques….
Nouvelledeguinee.com: votre leader Cellou Dalein est cité dans des dossiers de corruption par la CRIEF dans l’affaire Air Guinée mais il prolongé son séjour à l’étranger malgré la convocation déposée chez son responsable du quartier. Pourquoi il tarde à rentrer?

 

Le dossier Air Guinée, les résidences de Cellou Dalein et de Sidya Touré, et tant d’autres citoyens, sont des dossiers judiciaires . Que le gouvernement donne les moyens à nos tribunaux pour juger ces affaires le plus rapidement possible , et ne pas mélanger la politique et le judiciaire . Aujourd’hui , on a tendance à faire l’amalgame et la stigmatisation. Pourquoi jeter l’opprobre sur Cellou et Sidya?

 

Cependant, des scandales de flagrants délits crèvent nos yeux. Entre autres : Les fausses factures de certaines universités privées au préjudice de l’Etat. On parle de 300 milliards de francs guinéens détournés. Le scandale des rails , le projet coton , la magouille sur les fonds guinéens à la BNP Paribas , les lampadaires fictifs , dont le semblant a accentué les ténèbres sur les voies publiques.

 

Si la cohérence, le discernement judiciaire est mis à jour, je ne vois pas pourquoi Sidya et Cellou ne répondent pas à la justice de leur pays.

 

Le procès des massacres du 28 septembre ont commencé il y’a un mois, quel est vôtre analyse sur ce procès historique ?

 

C’est une avancée majeure pour la lutte contre l’impunité dans notre pays . De l’indépendance à nos jours , les crimes commis par nos gouvernants ont été la règle universelle de l’exercice du pouvoir. Maintenant, grâce à la CPI , à la promptitude de Cheick Sako, ancien garde des sceaux , à la détermination du gouvernement , on a le procès .

 

Que cela constitue une dissuasion pour nos gouvernants actuels et futurs. Que justice soit rendue aux victimes, aux ayant droits et au peuple de Guinée.

 

Votre ami Diallo Souleymane fut honoré par le gouvernement, la semaine dernière, pour son œuvre pour la liberté de la presse. Vous attendiez-vous à cela ? 

 

Je salue, tout d’abord, l’initiative solitaire du journaliste Cissé Kerfala Sanou, qui a eu raison de gratifier Diallo Souleymane, fondateur du Le Lynx. Cette démarche a pris une envergure nationale et internationale , grâce à la presse locale , à la HAC et au gouvernement , jusqu’à sa distinction par le président de la Transition .

 

C’est pour vous dire , tous ensemble, en Guinée, le meilleur est possible , la qualité n’a pas d’ethnie . Diallo Souleymane s’est battu corps et âme pour une presse libre en Guinée . Ce combat , il l’a mené au préjudice de sa vie familiale , de sa santé et de ses  intérêts personnels . Aujourd’hui , on peut tous nous exprimer presque librement, bien qu’il reste beaucoup à faire.

 

On relève ça et là à la naissance et la prolifération de Comités de Soutien au CNRD et au colonel Doumbouya. Qu’en dites-vous ? 

 

 

L’habitude est une seconde nature . Les mêmes figures miment les pratiques passées . À l’époque du Général Lansana Conté , chaque famille , chaque corps de l’État avait son comité de soutien.

 

Conséquence: on a fini par une transition. Avec Dadis, ce sont les mêmes individus qui se sont illustrés dans la fameuse formule  » Dadis ou la mort ». Conséquence: les crimes du 28 Septembre. Avec Alpha Condé, les mêmes pyromanes ont proliféré jusqu’à mettre l’Etat à genoux , la suite , c’est la transition que l’on vit aujourd’hui .

 

 

Nonobstant avec ce qui vient de se passer à Dinguiraye, relayer par la RTG, le danger demeure – Que le colonel Doumbouya soit conséquent avec lui-même , qu’il ne reprenne pas les erreurs du passé. Ces comités de soutien étaient où le 5 Septembre? Pourquoi ces révisionnistes ne l’ont pas accompagné à l’assaut du Palais Présidentiel, le 5 Septembre ?

 

 

Ce n’est pas maintenant qu’il a besoin d’un Comité de Soutien. Le président n’a qu’à les jeter en prison ou les éloigner de son milieu avant qu’il ne soit trop tard.

 

Nouvelledeguinee.com: votre mot de la fin ? 

 

Nos compatriotes ont du talent. Mettons nous ensemble. Le meilleur est possible pour notre pays . Seulement les faibles, les médiocres trouvent refuge dans leurs familles ou leurs ethnies. L’école n’a pas d’ethnie , la route et nos hôpitaux non plus . Notre différence constitue notre patrimoine . Vouloir promouvoir une ethnie au détriment de la Guinée , nous a conduit à la situation actuelle. Allons ensemble , on trouvera notre salut . Je vous remercie.

 

Interview réalisée par Leverificateur.net et Nouvelledeguinee.com