Dubaï ferme ses portes à 20 pays africains dont la Guinée

0
27256

Dubaï, la destination de rêve de plusieurs amoureux du voyage. L’endroit par excellence pour passer du beau temps dans un beau cadre paradisiaque, ce jardin d’Éden des temps modernes très prisé sur le plan international vient de fermer ses portes à certains pays africains dont la Côte d’Ivoire.

 

La nouvelle a pris effet depuis le 18 octobre 2022. Les autorités des Emirates arabes unis ont dans une annonce informé de l’interdiction de l’obtention du visa de 30 jours. Cette nouvelle mesure concernerait 20 pays africains notamment le Ghana, la Sierra Leone, le Soudan, le Cameroun, le Nigeria, le Liberia, le Burundi, la République de Guinée, la Gambie, le Togo, la République démocratique du Congo, le Sénégal, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Rwanda, le Burkina Faso, la

Guinée-Bissau, les Comores et la République dominicaine.

Les autorités ont informé qu’elles ne publieront pas de demande de visa de 30 jours et de plus, toutes les demandes reçues seront rejetées.

Depuis le mois de mai, Dubaï est au cœur d’un scandale fortement médiatisé. Le phénomène de prostitution et de pratiques malsaines sur les jeunes filles pour la plupart africaines ont fait le tour du monde, relançant le débat sur les raisons des voyages à répétitions de ces jeunes dames.

De cette affaire en est sorti un terme aujourd’hui

connu de tous, « Porta Potty ». Même si les autorités n’ont pas donné les raisons qui ont conduit à cette décision, tout porte à croire qu’elles sont liées à ces pratiques de « caca s3xu3l » auxquelles le pays a longuement été impliqué et violemment critiqué.

Les jeunes stars de la sous région devront dorénavant revoir leurs priorités en termes de pays de rêve, car Dubaï, c’est fini, jusqu’à ce que les détenteurs de la clef du « paradis terrestre » décident de faire preuve de clémence à leur égard.

Avec Radarpress.net