Élections législatives du 28 septembre 2013 : le bâtiment du militant de l’UFDG complètement détruit

0
10229

 

C’est après plusieurs manifestations politiques dirigée par le chef de file de l’opposition , le président de l’UFDG , Cellou Dalein Diallo et d’autres leaders politiques qu’enfin,  l’Assemblée nationale a été mise en place à l’issue des élections législatives qui ont eu lieu le  28 septembre 2013.
Au cours du déroulement de ces Législatives , plusieurs militants et sympathisants  de l’opposition , ont été violemment attaqués par les forces de l’ordre et les militants du régime Alpha Condé .
C’est le cas de ce fervent militant de l’Union des Forces Démocratique de Guinée ( UFDG) de Cellou Dalein Diallo , du nom d’Alpha  Amadou Barry qui a vu dans la nuit du 28 septembre 2013, sa maison détruite à Lambany dans la commune de Ratoma, et lui-même battu, blessé, attaché comme un voleur et paralysé par les individus inconnus .
Et , le militant des premières heures de l’UFDG , Alpha Amadou Barry reste a quitté Conakry depuis ce triste destin. Il est rentré à son village où il a perdu l’usage de ses membres inférieurs et gravement malade.
Ses enfants au nombre de 7 sont activement recherchés par les forces de l’ordre proches du président Alpha Condé. Ils menacent de les tuer partout où ils les retrouvent.
Léon KOLIE