Entrepreneuriat féminin en Guinée : la ministre Dr Diaka Sidibé préside la cérémonie d’ouverture

0
6311

À quelques jours de la célébration de la fête des femmes prévue le 08 mars de chaque année, la coordinatrice de FODELF-Guinée Maciré Touré a organisé ce vendredi 04 mars 2022, la 2ème édition du forum de l’entrepreneuriat et leadership féminin en Guinée sous le thème  »Quelle clé pour redynamiser l’entreprenariat féminin ».

Dans son discours de bienvenue, la jeune dame Marie Touré l’initiatrice de la 2ème édition du forum d’échange et de partage entre les acteurs féminin sur l’entrepreneuriat explique les raisons : « le FODELF est un forum qui fait la promotion de l’entrepreneuriat et leadership féminin en créant un espace d’échange et de partage entre les acteurs de la promotion féminine et leadership féminin en Guinée. L’objectif consiste a informé et d’informer les entrepreneurs ou porteuses de projet sur les mécanismes d’accompagnement à la création et de la réalisation de leur entreprise. Nous ne sommes pas à notre première édition aujourd’hui c’est une deuxième édition depuis 2019 nous tenons la première c’est une bonne aventure qu’on engage », a mentionné la coordinatrice du forum.

Pour sa part, la ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation Dr Diaka Sidibé, à d’abord remercié l’organisatrice de son courage dans le domaine de l’entrepreneuriat féminin dans notre pays.

« Si nous, sommes réunis ici aujourd ‘hui, avec engouement et intérêt, c’est pour parler de cette cause commune, la cause des femmes, une cause qui sans cesse, nous interpelle. Parler d’entrepreneuriat fait naitre des questions sous-jacentes qui sont au centre des reformes en cours de structuration au sein de notre département, à savoir : l’adéquation de la formation avec les métiers d’avenir, intégration du développement personnel et professionnel dans le parcours estudiantin, et l’exposition au monde de l’entreprise dès les premières années. Conscient du fait que l’entrepreneuriat est une voie sure pour l’atteinte de l’autonomisation feminine tant attendu, nous nous investirons à vos côtés pour une éclosion durable du potentiel féminin », à indiqué la ministre Diaka.

Sana Sylla