Et alors, le mythe n’est pas tombé malgré le pari satanique des cassandres (Par Marouane)

0
4978

Sa notoriété résiste aux pronostics sataniques, son aura ascendante, transcende la suprêmatie nationale et dément les prophètes de malheur qui ont juré de trainer par tous les moyens son honneur dans la boue et sa réputation dans les poubelles de l’histoire.

Cellou Dalein Diallo puisque c’est de lui qu’il s’agit, au parcours politique dérangeant et au destin, sujet de pronostic et de pari tiré de manière satanique par les plus incrédules de toutes les races humaines donne encore et comme toujours des nuits blanches à ces derniers.

Nombreux sont ceux qui l’ont déclaré avoir atteint l’apogée qui impliquait sa chute politique proclamée, et le mythe qui l’entoure s’écrouler comme le mur de Berlin, une fois sortit de sa résidence mystérieuse ou mystique de Dixinn.

Eux qui n’en croyaient plus aux mystères de la foi, avaient promis et juré sous tous les palais de casser une élévation divine avec une ferme croyance satanique.

La maison de Cellou a été mise à sac, ses souvenirs effacés mais sa réputation reste intacte, son honneur indemne et le mythe autour de lui plus que jamais renforcé.
Aujourd’hui plus qu’hier, de Washington à Paris en passant par Berlin, Tallinn, Genève, Italie sans oublier Dakar et Banjul, les grandes portes s’ouvrent à lui et son capital sympathie grossit. L’homme suit les chemins de sa vie, tortueux certes, mais à destination sûre et rassurante.

Ceux qui ont parié sur le sort de l’homme ont eu tort et ceux qui doutaient encore de son destin peuvent en être rassurés désormais, Dieu est insondable et le miracle Dalein est inévitable.

En attendant, sachez juste ceci : « Qui aime le danger, y périra ».
Il est temps de se repentir avant le jour de la gloire sur la terre promise, car on ne joue pas avec les hommes de Dieu. Et Cellou en est un !
Bref, Cellou, c’est tout un mystère indéchiffrable et impénétrable.
Encore un doute? Non!

Wassalam!
Source: lerevelateur224.com
Par Habib Marouane Camara, éditorialiste.