FÊTE DU 08 MARS : LE COLONEL MAMADI DOUMBOUYA HONORE ET GRATIFIE LA FEMME GUINÉENNE…..

0
758

PLUSIEURS FEMMES GUINÉENNES CONDAMNÉES À DES PEINES DIVERSES BÉNÉFICIE DE LA CLÉMENCE DU PRÉSIDENT DE LA TRANSITION GUINÉENNE

Entre le Colonel Mamadi Doumbouya et la gent féminine guinéenne, le courant passe bien merveilleusement. La ferveur, l’enthousiasme et la chaleur humaine qui ont caractérisé la célébration de la Journée Internationale des Droits des femmes en Guinée prouvent à suffisance l’attention infinie de l’Homme du 05 septembre envers la gent féminine et vice-versa.

Le Colonel-Président tient à cœur, le respect des Droits de la femme guinéenne, mais également l’amélioration des conditions de vie et de travail de celle-ci. En marge des festivités du mardi 08 mars, le Chef de l’État et Chef Suprême des Armées, a montré à quel point il est l’avocat de la gent féminine. Aux côtés de son illustre épouse et de sa dynamique fille, le Président de la République, Président du CNRD, Chef de l’État, a décidé d’accorder des « subventions non remboursables » à 300 groupements féminins. De quoi réjouir les futures bénéficiaires et apporter une bouffée d’oxygène à leurs différentes activités en cette période de vaches maigres.

Soucieux de la cause féminine, le Chef de l’État a énergiquement dénoncé et sévèrement condamné les violences faites aux femmes, notamment les viols et autres mutilations génitales féminines.

Outre l’assistance financière supra-mentionnée, le Chef de l’État s’est démarqué de ses prédécesseurs, en accordant la Grâce présidentielle à plusieurs femmes détenues dans les prisons des quatre coins du pays. Un geste hautement symbolique, qui traduit éloquemment la volonté inébranlable du Chef de l’État d’aider la femme guinéenne.

Tenez! L’on se souviendra toujours de l’acte ô combien pathétique et remarquable du Messie National qui, à l’occasion de son investiture, au Palais des Nations, en présence d’un parterre de personnalités issues de tous les horizons, s’était agenouillé devant sa chère et tendre maman, pour rendre hommage à cette mère exemplaire à tous égards. Une image qui fera date et marquera longtemps les esprits.

Avec le Colonel-Sauveur, ce sont les Guinéens et la Guinée qui comptent d’abord.

Mandian SIDIBE, Journaliste