GUINÉE : REMISE DES CLÉS DE LA MAISON DE PRESSE : LE PRÉSIDENT DOUMBOUYA FAIT TOUJOURS CE QU’IL DIT

0
583

LA GRANDEUR D’HOMME D’ETAT DU COLONEL-PRÉSIDENT EST SURTOUT CONSACRÉE PAR LE RESPECT DE SES ENGAGEMENTS

 » Chose promise, chose dûe ». Le Colonel Mamadi Doumbouya ou l’enfant prodige de Kankan Nabaya a toujours fait sienne, cette pensée ancestrale d’Afrique. À l’occasion de sa rencontre, le 7 janvier 2022, autour d’un déjeuner avec la presse guinéenne, au Palais Mohamed V, le libérateur du Peuple martyr de Guinée s’est montré très sensible aux nombreuses doléances des voix des sans voix que constituent les médias.

Ce jour là, les journalistes avaient demandé, avec insistance, au Chef Suprême des Armées, une Maison de Presse appartenant exclusivement à la presse guinéenne. Dans la foulée, le Héros du 05 septembre 2021 déclara qu’il allait faire le tout pour le tout. Histoire d’améliorer les conditions de travail des femmes et hommes du quatrième pouvoir.

 » Mieux vaut tard que jamais », dit un autre adage africain dont l’origine remonte à la nuit des temps. Ce Mardi, 15 février 2022, le gardien des clés de la République de Guinée a donné suite à sa promesse. Notre Messie national a, provisoirement, trouvé un toit aux professionnels des médias.

Au nom du Chef de l’État, le Ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Colonel Amara Camara, a remis, à mains propres, les clés d’une somptueuse villa, sise au quartier huppé de la Minière dans la capitale guinéenne. Le local à été acquis par le Patrimoine Bâti Public à la suite d’une vaste opération de récupération des biens publics.

En attendant la construction effective d’une Maison de Presse, le Colonel-libérateur a décidé de prendre en charge l’intégralité des frais de loyer au bénéfice du Patrimoine Bâti Public. Une grande première dans ce pays où les médias ne sont, généralement, pas vus d’un bon œil par l’Exécutif.

A travers cet acte hautement historique, le Colonel Mamadi Doumbouya vient de s’illustrer comme étant le défenseur numéro 1 des voix des sans voix. De quoi redonner le sourire à ces hommes et femmes qui ont toujours été en première ligne dans l’éprouvant combat pour la démocratisation du pays de l’empereur du Wassoulou, l’emblématique Almamy Samory Touré.

Avec notre Colonel-President, visionnaire et ambitieux, patriote et sincère, c’est naturellement la Guinée et les Guinéens qui vont gagner.

Mandian SIDIBE, Journaliste