IBrahima Blasco Barry, une étoile qui peut encore briller au sein de la CAF

0
19435

Le retrait de l’organisation de la CAN dans les mains de la Guinée par  la Confédération Africaine de Football a prouvé à l’opinion nationale que la guerre des egos est un  frein au développement.

Aujourd’hui, il suffit de jeter un œil sur les postes décisionnels de l’instance dirigeante du football continental pour nous rendre compte  qu’il était très difficile de plaider la cause guinéenne  pour la CAN 2025.

A huis clos ceux qui prennent des décisions contre vous n’ont aucun contre pouvoir en face pour tenter de convaincre l’assemblée.

IBrahima Blasco Barry dont le savoir et la connaissance ne souffrent  d’aucune ambiguïté avec sa montée graduelle des échelons de la CAF aurait été de nos jours  une autre fierté guinéenne  dans cette institution,

Avec une dose  d’une certaine compréhension de ceux qui ont mis leur veto ,  ce géant des textes du football mondial allaient  briller de  mille feux au sommet  de la Maison du football Africain.

Mais chez nous   , on a coutume de dire que tout ce que Dieu fait est bon.

Respecté et adulé dans le monde du football international, ce connaisseur du ballon rond est loin d’être un homme fini . Il connaît et il peut  apporter pour le développement du football africain via le football local .

Pour profiter de son expertise , il est grand temps  que la Guinée se mobilise pour toutes les compétences de sa trempe pour aider à essuyer les larmes qui coulent dans les yeux de ceux qui connaissent l’importance de la tenue d’une CAN à domicile.

IBrahima Blasco  Barry, une étoile qui  peut  encore briller sous  les cieux de la CAF , pour bénéficier le pays doit valoriser ses fils .

Bah Mamadou