An 59 et centenaire de la création de la Haute-Volta actuelle Burkina Faso : les burkinabés vivants en Guinée en commémorent

0
9943

L’association des ressortissants burkinabés vivats en Guinée  ont commémoré ce samedi, 14 décembre 2019, à Conakry, le 59ème anniversaire de l’indépendance  de leur pays et le centenaire de la création de la République de la  Haute-Volta actuelle Burkina Faso.

 Cette cérémonie de commémoration a connu la présence d’une trentaine de ressortissants des burkinabés vivants en République de Guinée et des sympathisants guinéens.

Dans  son intervention, le président des ressortissants des burkinabés vivants en République de Guinée, Roland Lankoundé a déclaré que « cette année, nous célébrons dans un contexte particulier le 11 décembre, car notre pays Burkina Faso traverse une période difficile, suite aux attaques terroristes. Cette situation nous rappelle à un engouement fort, un patriotisme, afin de défendre les valeurs historiques et l’intégrité de notre pays ».

Car dit-il : « le 59ème anniversaire de notre indépendance, a été place sous le thème : ‘’ Cent ans de la création du Burkina Faso ; devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l’Etat-nation ».

Poursuit-il : « c’est pourquoi, nous devons refuser que le terrorisme, l’extrémisme religieux, notre appartenance ethnique, nos différences d’opinions, nous divisent en tant que burkinabé, nous donc rester unis et fort pour sauvegarder cette intégrité ».

Pour finir, le président des ressortissants des hommes intègres en Guinée, Roland Lankoundé a indiqué que pour une association des burkinabés en Guinée forte et prospère doivent se départir des intérêts égoïstes et s’engager dans la vie de l’association.

Quant  délégué du conseil supérieur des étrangers burkinabés pour la zone de Conakry, il a mentionné ceci : «  cette occasion de cette commémoration du 59ème anniversaire du pays des hommes intègres, je dirai que ce sont les sentiments de satisfaction pour avoir été témoin d’une partie de cette histoire et aussi pour le mérite de ce peuple. Ce vaillant peuple combattant qui a bien relevé les défis donc, pour cela, il faut le dire que cette date symbolique pour notre pays ».

Parlant des attaques terroristes répétées  dans ces derniers temps au pays des hommes intègres, notre interlocuteur a indiqué que «  s’il faut mettre fin à ces attaques terroristes qui entravent la paix dans notre pays, nous devons faire appel à un ensemble généralisé de notre peuple vaillant, un appel à sursaut pour combattre ces attaques extrémistes dans certaines zones  du Burkina Faso.  A cet effet , nous vaincrons l’ennemie juré ».

Léon Kolié