Conakry : Amadou Oury Barry jeune militant de l UFDG recherché par la police

0
367

Après la grandiose manifestation du FNDC la tension ne retombe toujours pas dans les quartiers chauds de la capitale guinéenne. Ce mercredi 16 octobre 2019, des tirs sont entendus à Wanindara , fief de l’UFDG principal parti de l’opposition.

Les forces de l’ordre ont fait une descente musclée au domicile familial du jeune militant de l’UFDG Amadou Oury Barry. les policiers qui ont mis sa famille au respect ont déclaré à la recherche du jeune Barry. Ce jeune avait été interpellé le 14 octobre en marge de la manifestation contre la manipulation de la Constitution permettant à Alpha Condé de s accrocher au pouvoir au de là de ses deux mandats.

C’est son grand frère qui a payé une importante somme d’argent pour obtenir sa libération. Craignant pour sa vie , amadou Oury Barry a déserté la maison familiale. Et le 18 octobre , contre toute attente des policiers lourdement armés débarquent au domicile du jeune activiste. ils ont brutalisé ses sœurs et ont fouillé la maison tout en proférant des injures à caractère ethnique.

Barry est issu de l’ethnie Peule victime de la persécution du régime dirigé par un malinké. En 3 jours plus de 13 jeunes ont été tués à bout portant par des éléments de la police et de la gendarmerie. Toutes les victimes sont de la communauté peule. Depuis 2010 plus de 100 Militants de l’UFDG ont été abattus en Guinée .Aucune enquête n’a jamais été ouverte.

Amadou Soumah