Coronavirus : Patrice Talon interdit à ses ministres de voyager selon JA

0
185

L’empire du milieu ; la Chine semble bien porter ce nom surtout depuis quelques mois. L’épidémie de coronavirus qui s’est déclarée dans ce pays asiatique s’est rapidement répandue dans le monde entier.

Actuellement moins d’une centaine de pays sont atteints par ce terrible virus qui a déjà endeuillé et endeuille encore. Et pas besoin de jouer les Cassandre pour indiquer qu’il y aura d’autres décès dans les heures et jours à venir.

En Afrique, plusieurs pays font déjà face à la menace, à l’instar du Togo, du Nigéria, du Cameroun, du Maroc et de l’Egypte. Au Bénin, aucun cas n’a encore été signalé mais l’inquiétude est palpable, surtout après le passage dans le pays d’une dame de 42 ans contrôlée positive au coronavirus au Togo.

Ouattara, Sall et Sassou Nguesso ont pris la même décision

Les autorités béninoises disent avoir déjà mis en quarantaine les personnes qui ont eu des contacts avec la dame. Au sein de l’exécutif, des mesures sont aussi prises pour prévenir cette épidémie. Selon Jeune Afrique, Patrice Talon a interdit à ses ministres de voyager jusqu’à nouvel ordre.

Il n’est d’ailleurs pas le seul, parce que ses homologues du Congo (Denis Sassou Nguesso), du Sénégal (Macky Sall)  et de la Côte d’Ivoire (Alassane Ouattara) ont pris la même décision selon la magazine panafricain. Cette mesure peut s’apprécier à la lumière des événements en Iran et dans d’autres pays du monde. En effet, dans la République islamique, un vice ministre a été dernièrement contaminé et un député est mort du virus.

lanouvelletribune