Côte d’Ivoire : Guillaume Soro dépose son dossier de candidature ce lundi 31 août

0
244

Le président de Générations et peuples solidaires (GPS), Guillaume Soro, va déposer son dossier de candidature à la présidentielle d’octobre 2020 à Commission électorale indépendante (CEI). L’information a été livrée par son service communication et diffusée sur sa page officielle le vendredi 28 août 2020.

Le candidat déclaré à l’élection présidentielle du samedi 31 octobre n’en démord pas. En effet, dans un communiqué en date du vendredi 28 août 2020, dont Afrik Soir a reçu copie, l’ancien rebelle affirme qu’il « a été convenu du dépôt de son dossier de candidature », le lundi 31 août 2020 à 13 heures au siège de la CEI au deux-plateaux d’Abidjan. Et ce, malgré des « entraves artificiellement posées contre sa candidature », selon lui.

A lire aussi : Le lapsus embarrassant d’Hamed Bakayoko à Bonoua : « La paix détruit le développement »

« Guillaume Kigbafori Soro, président de Générations et Peuples Solidaires (GPS), tient à informer le peuple ivoirien et les peuples africains qu’en dépit des entraves artificiellement posées contre sa candidature, son dossier a malgré tout été complété, conformément à la loi. Il tient à remercier les partis politiques, notamment le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), le Mouvement pour la promotion des Valeurs Nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI), l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et l’Union Des Soroistes (UDS) qui ont diligemment fourni les lettres d’investiture pour soutenir sa candidature. Par conséquent, en accord avec la Commission électorale indépendante, il a été convenu du dépôt de son dossier de candidature, le lundi 31 août 2020 à 13 heures. Les partis politiques et tous les mouvements alliés sont invités à prendre part à cette activité », fait observer le communiqué.

Guillaume Soro et Laurent Gbagbo, ont été exclus de la liste électorale en raison de leur condamnation par la justice ivoirienne.

Guillaume Soro dossier candidature
Laurent Gbagbo et Guillaume Soro

Notons que Guillaume Soro et Laurent Gbagbo, ont été exclus de la liste électorale en raison de leur condamnation par la justice ivoirienne. Le mardi 18 août 2020, ils ont vu les demandes de recours à leur sujet rejetées par la CEI. « Nous avons radié ces personnalités non pas parce que nous l’avons voulu. C’est en exécution de la loi. Ce sont des décisions qui ont été rendues par les juridictions et ce sont des décisions qui sont devenues irrévocables. Donc les conséquences, nous les tirons », avait confié le vendredi 28 août 2020 à RFI Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, président de la CEI.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africainehttps://bit.ly/2W5gRFO

Précisons que plusieurs proches du natif de Kofiplé dont des députés sont incarcérés depuis le lundi 23 décembre 2020 pour atteinte à l’autorité de l’État. Quant à leur leader, Soro, il a été condamné le mardi 28 avril par le Tribunal correctionnel d’Abidjan à « 20 ans de prison; 4,5 milliards de FCFA d’amende et 2 milliards de FCFA de dommage et intérêt, la confiscation de la résidence, la privation des droits et l’émission d’un nouveau mandat d’arrêt ». Il est accusé de recel de détournement de denier publics et blanchiment de capitaux.

Afrik.net