Covid-19 : Embaló a « failli mourir » de la maladie

0
112

Le président de la République,  Général Umaro Sissoco Embaló, a révélé hier qu’il a été infecté par le nouveau coronavirus et qu’il a « failli mourir » de la maladie, ce qui lui a laissé des séquelles, bien qu’il soit maintenant en « bonne santé ».

Umaro Sissoco Embaló a fait cette révélation à son arrivée à l’aéroport international Osvaldo Vieira de Bissau, en provenance de Dakar, au Sénégal, où il était allé pour un contrôle médical.

« Il y a un an, j’ai contracté le coronavirus, qui est une maladie qu’il ne faut pas cacher, c’est normal », a déclaré le chef de l’Etat, ajoutant qu’il avait subi une attaque « pulmonaire ».

« C’était une chose très grave, j’aurais pu mourir, il y a encore des séquelles, mais il n’y a rien de dérangeant car tout est normal avec moi », a déclaré le Président  Embaló.

Le président  a déclaré que depuis cette époque, il se rendait à l’étranger pour des contrôles de routine, ce qu’il faisait en France, mais qu’il a récemment décidé de faire au Sénégal.

C’est la première fois que le président a évoqué devant les médias bissau-guinéenne  qu’il était infecté par le nouveau coronavirus, bien qu’il apparaisse régulièrement dans des campagnes de sensibilisation, par le biais de la télévision bissau-guinéenne, exhortant la population à éviter de contracter la maladie.

La Guinée-Bissau a enregistré un total cumulé de 2 869 cas, dont 46 décès dus au covid-19.

Suite à l’augmentation du nombre de cas depuis le début de l’année, le gouvernement bissauguinéen a décidé de déclarer l’état de calamité jusqu’au 23 février, de fermer les établissements scolaires jusqu’à la même date et d’annuler les célébrations du carnaval.

La pandémie de la maladie covid-19 a causé au moins 2.368.493 décès dans le monde, résultant de plus de 107,7 millions de cas d’infection, selon une évaluation faite par l’agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus (SARS-Cov-2) détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Bissau.com