Crise à l’éducation: Cellou Dalein se dit inquiet

0
38064

L’opposition Républicaine dirigée par le chef de file de l’opposition Elhadj Cellou Dalein Diallo était devant les hommes de medias ce mardi 11 décembre  à Conakry. Cela pour parler de la situation sociopolitique qui prévaut en Guinée.

En lieu et ,le chef de file de l’opposition Elhadj Cellou Dalein S’exprime sur la crise qui secoue le secteur éducatif guinéen, et se dit préoccuper par cette situation et appelle le gouvernement à preuve d’humilité pour trouver une solution à cette crise.

« Nous avons une préoccupation, je suis convaincu que nous la partageons avec vous, c’est la situation de l’école. Nos enfants ne font pas à l’école depuis octobre. Nous courons vers une année blanche, » dit-il.

«  Une année blanche a un coût très élevé pour la société. Pas seulement un cout financier. Et si les enfants ne font pas à l’école, les parents d’élèves que nous sommes, nous devons être préoccupés, pourquoi? Je disais la dernière fois à mon assemblée générale que la gestion de cette crise est liée à l’arrogance et à irresponsabilité du gouvernement ».

Poursuivent, il dira, « lorsque vous confiez votre enfant à quelqu’un pour l’éduquer, lorsqu’il a des revendications, le minimum à faire, c’est de l’écouter avec respect et considération. On ne peut pas sacrifier l’éducation. C’est plus important que les infrastructures. On a beau construit des infrastructures, chercher l’équilibre macroéconomique, si l’éducation est sacrifiée, nous serons sur une bombe, » a affirmé le chef de file de l’opposition.

Pour finir, il lance un appel à endroit du gouvernement de faire un peu d’humilité, de rechercher la solution pour éviter votre jeunesse une année chance. A conclu Elhadj Cellou.

Auteur : Sana Sylla