Inondations à Conakry: le gouvernement va bientôt apporter son aide aux victimes

0
120
Suite aux inondations provoquées par des pluies diluviennes du mois de juillet 2021 dans la capitale guinéenne, le gouvernement entreprend une série d’actions en faveur des familles des victimes ainsi qu’aux personnes sinistrées les plus nécessiteuses.
C’est un important lot de dons de plusieurs natures que le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, le Général Bouréma Condé, mettra bientôt à la disposition des victimes à travers le Service humanitaire de son département qui a déjà commencé à recevoir les contributions venant des entreprises industrielles, des PME, et de plusieurs citoyens fortunés sollicités sous les auspices du Ministre d’Etat, ministre conseiller personnel du chef de l’Etat, ministre de l’Industrie et des PME et Porte-parole du gouvernement, Tibou Kamara.
En félicitant les uns et les autres pour avoir bien accepté de faire cet acte généreux à sa demande, le Porte-parole du gouvernement et conseiller personnel du président Alpha Condé, leur a demandé d’orienter toutes ces quantités et tous les numéraires réunis vers le Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation mandaté pour assurer la répartition judicieuse des lots de dons afin de soutenir les sinistrés nécessiteux.
Dans une déclaration faite à la RTG (Radiodiffusion télévision guinéenne) vendredi 6 août 2021, le Ministre Bouréma Condé a déclaré que, selon l’avis des techniciens, ces inondations sont le résultat du bouchage des caniveaux et du déversement des déchets de toutes nature sur le passage des eaux, et parfois des constructions anarchiques dans des zones inappropriées.
A titre d’exemple, Il a cité certains quartiers de Kaloum, des communes de Matam, Matoto et Ratoma.
Face à cette situation, le Ministre a invité les populations à plus de civisme, et à contribuer davantage à la promotion d’un cadre de vie salubre, sain et propice à l’hygiène public assortis du respect des gestes de sécurité sanitaire pour contrer la propagation de la covid-19.
En outre, il a invité élus locaux, chefs de secteurs et conseillers communaux de zones sinistrées à s’impliquer dans toutes les actions visant la sauvegarde d’un environnement saint.
A ce prix, indique le ministre, la santé des populations et la protection de l’environnement, en général, seront sauvegardées.
Par ailleurs, pour assurer un succès à l’opération, il est attendu que des émissaires du gouvernement jouent un rôle déterminant en se rendant dans toutes les communes victimes d’inondations pour faire passer le message de solidarité de l’Etat et procéder à la remise des dons aux familles sinistrées.

 

Par Ibrahima Diallo