Interdiction des prières nocturnes: les manifestations font un mort à Kérouané

0
184

La Haute-Guinée est en ébullition depuis la sortie du communiqué du secrétariat général des affaires religieuses interdisant les prières nocturnes sur toute l’étendue du territoire national, en raison de la pandémie du coronavirus.

Après la ville de Kankan, où des fidèles musulmans sont sortis pour manifester leur colère, c’est le tour ce jeudi de ceux de Kérouané, qui protestent contre cette décision prise, selon le SGAR, après consultation de l’Agence Nationale de Securité Sanitaire, Selon nos confrères d’avenirguinee qu’un élève du nom de #MohamedTall, a succombé de ses blessures, après avoir reçu une balle. On parle également de plusieurs blessés et des arrestations.

In avenirguinee.com