La femme du journaliste consultant Thierno Mamadou Tanou Diallo violée et battue à Conakry par les gendarmes

0
925

 La presse guinéenne sera-t-elle libre un jour ? En tout cas, la plupart des observateurs sont pessimistes.  Le journaliste consultant Thierno Mamadou Tanou Diallo vient de subir une dure épreuve.

Abscent du pays l y a quelques jours, les gendarmes lourdement armés ont investi son domicile la nuit du  20 mars. Sa femme  a été battue, torturée, insultée avant d’être violée par deux de ces gendarmes. Sa main droite et son front ont été blessés.

Les visiteurs indésirables ont défoncé la principale porte et s’infiltrer dans la maison en endommageant la télévision.

Sa maman, avancée en âge et malade n’a pas été épargnée par la barbarie de ces gendarmes qui se sont illustrés dans le massacre des citoyens en Guinée.

Selon nos sources, ils s’attaquent à notre confrère et sa famille à cause des critiques de ce dernier contre le régime en place.

Au mois de février dernier, le chef de l’état major de la gendarmerie et commandant de la justice militaire a en personne appelé M. Thierno Mamadou Tanou Diallo pour lui proférer des menaces de mort ainsi que  sur sa femme ou ses enfants.

C’est pour quoi, cette attaque contre fa famille de notre confrère par les gendarmes n’est que la suite logique de la menace d’un officier supérieur sur un pauvre journaliste dans un pays où la justice est inféodée à l’exécutif.

Ce matin, nous avons trouvé au domicile de notre confrère parents, amis et proches dans une désolation totale.

Au CHU de Donka, sa maman et sa femme ont été admis pour les soins intenses.

Pour le moment, aucune autorité n’a condamné cet acte d’un autre âge au peur d’être débarqué de son poste.

Kadiatou Kamara pour leverifivateur.net