Lutte contre l’usage des faux médicaments : le nouveau coordinateur de la Médicrime Mahmoud Sylla prend fonction

0
178

Dans le but d’appliquer sur le terrain la volonté du chef de l’Etat qui consiste à lutter drastiquement contre l’importation, la commercialisation et l’usage des faux médicaments dans notre pays, le ministère de la santé et de l’hygiène publique a procédé ce vendredi 26 mars, à l’installation du nouveau coordinateur général de la brigade Médicrime, brigade spécialisée dans la répression contre les auteurs de ces actes.

Mahmoud Sylla en tant que coordinateur de cette brigade aura à sa charge, la coordination des unités qui relèvent de l’entité qu’il dirige désormais, des activités de celle-ci mais aussi et surtout, contribuer à accélérer le renforcement du rôle de la pharmacie centrale de Guinée dans l’importation de certains produits et notamment dans l’approvisionnement du pays en médicamentent génériques.

Lui qui est titulaire d’un diplôme d’Etat de docteur en pharmacie et aussi pharmacien du cadre unique de la santé publique, Mahmoud Sylla s’est engagé à mériter la confiance placée en lui.

« La création d’une coordination de la brigade Médicrime répond à la nécessité de lui insuffler un nouvel élan afin de l’amener à mieux répondre aux préoccupations du gouvernement en matière d’assainissement du secteur pharmaceutique. C’est pourquoi, en ce jour porteur d’espoirs pour le corps pharmaceutique et surtout pour la population guinéenne, je voudrais lancer un appel fraternel à tous les éléments constituant les unités pour une reconversion totale de nos méthodes de travail. Pour avoir la confiance et le soutien nécessaires de nos populations qui constituent le centre de nos engagements, nous devons forcément accomplir nos missions de tous les jours dans le cadre du strict du respect de la loi. C’est pourquoi, pendant les jours qui suivent, ensemble, nous élaborerons un règlement intérieur puis une feuille de route et un programme d’action opérationnel dont le respect et la mise en œuvre s’imposent à chacun et à tous. Nous sommes une équipe multidisciplinaire. (…). Je demande que chacun à son poste de travail, prenne de la hauteur pour que l’esprit d’équipe et de consensus soit notre credo »,a-t-il lancé.

Les chefs d’unités de la brigade se sont engagés, pour leur part, à se mettre à la disposition de leur coordinateur et de travailler d’arrache-pied pour remplir pleinement leur mission et mériter la confiance de leur supérieur.

Outre le diplôme de docteur en pharmacie, le nouveau coordinateur de la brigade Médicrime est depuis 2015, professeur titulaire de la politique pharmaceutique nationale (PPN) au département pharmacie de l’institut Gamal Abdel Naser de Conakry et, il est aussi membre fondateur et secrétaire aux affaires extérieures de l’UNAPHARM, premier syndicat des pharmaciens privés créé en Guinée.

Source: mosaiqueguinee.com