Mali : Colonel Assimi Goïta prête serment et s’engage à réduire le train de vie de l’Etat

0
67

Le Colonel Assimi Goïta a prêté serment ce lundi à Bamako en tant que nouveau Président de la Transition du Mali, puis  il a promis de travailler à apaiser le climat social, à organiser des élections, à honorer les engagements internationaux…

-maliweb.net-  C’est en présence de quelques représentants des ambassadeurs accrédités au Mali, les chefs des institutions,  les membres de la Cour suprême que  le nouveau Président de la transition, colonel Assimi Goïta, a prêté serment. Habillé  en tenue de cérémonie d’officier militaire, le nouveau  homme fort du pays sous forte escorte s’est rendu au centre internationale de conférence de Bamako. Sur place, il a eu droit à tous les honneurs d’un chef d’Etat.

«Cette cérémonie symbolise le conformisme à la forme républicaine et à l’article 10 de la charte de la transition », lance le Procureur général de la Cour suprême, qui a lu la biographie du Président  qui, selon lui,  a servi le Mali dans plusieurs régions du nord, le centre et au Darfour au compte des Nations-Unies.  Cet officier des forces spéciales du Mali qui a perpétré deux coups d’Etat en neuf mois a été auréolé de compliments et décrit comme un « officier de valeur »  dans le réquisitoire du procureur. Avant d’être invité par ce dernier  à respecter ses engagements républicains, en l’occurrence la lutte contre l’injustice, le triomphalisme de l’impunité, la  corruption, l’organisation des élections pour le retour de l’ordre constitutionnel.

Ce réquisitoire terminé, le colonel Assimi Goïta a été invité au pupitre  à lire le serment.  Ensuite, le nouveau Président de la transition, le Colonel Assimi Göita,  a tenu un discours sobre avec un message d’union. « Chaque fois que notre peuple a su se dresser comme un seul homme, il a pu vaincre toutes les adversités.  Nous sommes forts lorsque nous sommes unis,  divisés, nous devenons extrêmement vulnérables»,  prévient le colonel Assimi Goita.   Il promet  d’imprimer une nouvelle dynamique à la gestion des affaires publiques en annonçant  l’organisation des élections transparentes, justes, et crédibles  et la réduction du train de vie de l’Etat. «  D’ores et déjà, je m’engage à allouer les deux tiers des frais de souveraineté du Président, soit 1 800 000 000 FCFA annuel  aux œuvres socio-sanitaires et  l’accès à l’eau potable », a annoncé le Colonel Goïta sous les ovations  de la salle.  Il dit comprendre les inquiétudes et attentes du peuple et promet de s’engager pour les défis qui assaillent le Mali  pour la génération future. Le  nouveau Président de la Transition a promis de doter les forces de défense et de sécurité des moyens adéquats, d’instaurer une meilleure gouvernance et la distribution des services à tous les fils du pays.

« Honorer les engagements internationaux »

L’apaisement du climat social, l’amélioration des conditions de vies des maliens sont également autant de points qui n’ont pas été occulté par le nouvel homme fort du Mali. « Cette crise sera résolue de façon intelligente. Je vais demander au gouvernement d’engager un dialogue franc et sincère avec les syndicats pour une résolution durable de  la crise actuelle », a déclaré le Président  de la transition en rendant hommage à toutes les couches qui font bouger  l’économie du pays.

Au plan international,  le chef de l’Etat,  il a  salué la solidarité des  forces étrangères  pour le sacrifice qu’elles consentent pour la stabilité du Mali. «  Leur engagement renforce notre détermination dans la combat pour la justice sociale. Je voudrais les rassurer que le Mali va  honorer  l’ensemble de ses engagements internationaux dans l’intérêt supérieur de la nation », a –t-il ajouté.  Lequel a conclu son discours  en rappelant  que la mise œuvre de l’accord pour la paix pour un Mali stable et les conclusions de Dialogue national inclusif  se poursuivra.

Maliweb.net