Thierno Monénembo: “il faut dire à Alpha Condé que ce n’est pas en 85 ans qu’on commence une carrière de dictateur”

0
12759
Le Front National pour la Défense de la Constitution (F.N.D.C) à animé  une conférence de presse cette sémaine à  Conakry, pour parler de l’adhésion du célébré écrivain Thierno Monénembo au front. 
Déçu de l’attitude de son ami de lutte dans les années 90, Thierno Monénembo estime qu’il faut limiter le pouvoir de celui qui est au pouvoir.
<< Le peuple qui prend ses précautions est en danger de mort. A partir de là, on va faire un travail de fond et à long terme. Car ne nous battons pas simplement contre les velléités d’Alpha Condé d’avoir le 3e mandat,>> dit-il le célèbre écrivain.
Le grand célèbre écrivain Tierno Monénembo, qui a officialisé ce mardi son adhésion au Front national pour la défense de la constitution (FNDC) entend apporter sa contribution dans la lutte pour l’alternance du président Alpha Condé au pouvoir en 2020.
<< Nous nous battons contre toute circonstance pareille qui surgirait plus tard. Il faut faire en sorte que plus jamais en Guinée, un chef d’Etat ait l’intention de manipuler, tripoter la constitution pour ses intérêts personnels. Et le combat commence maintenant. Ce combat se fera si on arrive à mobiliser le peuple de Guinée, >> affirme l’écrivain.
Et de poursuivre :<< nous avons beaucoup subi, mais quand les guinéens se lèvent, rien ne peut les arrêter. Il n’y a aucune force au monde, ni politique, ni militaire, capable de résister à la colère du peuple. La colère du peuple est là et elle est légitime. Parce que notre constitution est menacée, nous devons la défendre. Si cette constitution doit être modifiée, elle doit être faite en dehors de toute passion électorale. Alpha Condé fera bientôt 10 ans et c’est maintenant qu’il se rend compte que cette constitution est insuffisante, >> souligne t-il.
<< l’écrivain Thierno Monénembo rétorque au président Alpha Condé à son pouvoir  << si la constitution, comme ses pourfendeurs le disent à satiété, est insuffisante, souffrirait aussi d’insuffisances. Et si la constitution est tordue, c’est son pouvoir qui est aussi tordu. Parce que son pouvoir émane de cette constitution. Il doit la respecter jusqu’au bout.>>
Pour terminer, il dira que ce pouvoir d’alpha Condé na rien fait depuis leurs arrivé en 2010, << où sont nos routes, nos hôpitaux, l’énergie, la justice et la solidarité C’est  n’est pas maintenant ils vont le faire. Donc il faut dire à Alpha Condé que c’est  pas en 85 an qu’on commence une carrière de dictateur >> a conclu M. Thierno.
Auteur : Sana Sylla.