Tunisie : à la tête d’une forte délégation, le ministre d’État Tibou Kamara à la 4ème Conférence du FITA

0
93

Le ministre d’État Tibou Kamara, conseiller Spécial du Chef de l’Etat, est arrivé hier soir dans la capitale tunisienne.

En compagnie du ministre en charge des investissements et des partenariats publics-privés Gabriel Curtis et plusieurs hauts cadres de son département, le Ministre de l’industrie et des PME participe à la 4ème conférence du Financing investment and Trade in Africa (FITA) qui se tiendra jusqu’au 26 juin 2021. La conférence internationale se veut une opportunité renouvelée de renforcement des liens de partenariat et d’échanges entre opérateurs économiques.

Initié par Tunisian African Business Council (Tabc), ce rassemblement international et panafricain, porte sur le thème : «La décennie de tous les défis».

Le Fita 2021 se consacre aux mécanismes de financement des opérateurs africains post-covid-19, avec 5.000 opérateurs économiques annoncés. Plusieurs thématiques en liaison avec le contexte actuel seront abordées : quel plan de relance pour l’Afrique et avec quels leviers intrinsèquement africains? Quel cadre de conventions continentales et internationales apporterait la Zlecaf ? Est-ce que l’agenda d’une transformation duale verte et digitale est réaliste et réalisable en Afrique? Comment l’Afrique pourrait-elle donner le bon exemple en matière de politique économique inclusive et circulaire, et agir pour préserver la biodiversité et atténuer le changement climatique? Quid de la réduction de la fracture digitale? Comment favoriser l’innovation créatrice de valeur et attirer plus d’investissement au profit de tout le continent? Quels sont les domaines politiques clés pour une transition juste? Comment drainer des capitaux dans des projets productifs générateurs d’emplois? Quel plan d’investissement dans les infrastructures? …

panels de discussion de haut niveau et des ateliers interactifs animés par les partenaires du Tabc sont aussi prévus.

L’objectif est de construire une vision commune des enjeux et des mécanismes à mettre en œuvre pour esquisser un meilleur avenir pour notre continent. Par ailleurs, le Fita 2021 représente un espace d’opportunités et de rencontres entre opérateurs économiques, organismes panafricains de développement économique, banquiers, capital-risqueurs, fonds d’investissement et experts en finance. Plus de 3.000 rencontres de networking sont prévues. Il s’agit également d’un espace d’échanges pour les banques tunisiennes et leurs homologues panafricaines pour faciliter l’accès aux services financiers en Afrique. A cet égard, 100 institutions internationales seront présentes permettant une meilleure intégration des acteurs économiques du continent. La conférence regroupera 2.000 cadres et décideurs africains, plusieurs ministres, responsables de renom d’institutions financières panafricaines internationales, des directeurs généraux et experts.

Ces invités de marque seront appelés à approfondir la réflexion sur les meilleurs moyens permettant d’améliorer les dispositifs de financement à même de soutenir le commerce et l’investissement en Afrique.

Mosaiqueguinee.com