Violences postélectorales à Kindia: Sur les 23 personnes jugées lors des incidents survenues à Linsan, 11 ont été relaxés pour délit non établi

0
488

Le procès des 23 personnes arrêtées suite aux violents affrontements survenus à Linsan au lendemain des élections communales du 04 février 2018, a connu son verdict final, jeudi, 17 mai, au Tribunal de Première Instance (TPI) de Kindia.

Sur les 23 personnes poursuivies, 11 ont été relaxées purement et simplement pour délit non établi, les 11 autres ont été condamnées avec sursis et au payement d’une amende de 500 milles francs guinéens, et une (01) seule personne, Yaya Sow a été déclaré coupable des faits de destruction d’édifices mis à sa charge. Il a été condamné à 08 mois de prison ferme et au payement de 13 millions de francs guinéens d’amende.

Me Salifou Béavogui, avocat de la défense s’est réjoui de cette décision de justice : «Nous sommes plus ou moins satisfaits de cette décision, parce que tout simplement le Tribunal a libéré 11 de nos clients pour délit non établi. C’est déjà une victoire pour la défense. Les 11 autres condamnés avec sursis et dispense d’exécution de peine, donc nous nous en réjouissons».

Interrogé s’ils vont pouvoir en cassation, Me Salifou Béavogui répond : «Nous avons 15 jours pour interjeter appel contre cette décision. Le moment venu nous en a viserons».

AGP