Kindia : les journalistes dénoncent certaines décisions de la HAC à travers un sit-in

0
9718

Ce mercredi, un sit-in a été organisé par l’antenne régionale du Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée et l’association des professionnels de la presse de Kindia dans la commune urbaine.

L’objectif de cette manifestation est de dénoncer les décisions de la Haute autorité de la communication contre certains hommes de médias.

De nombreux journalistes ont répondu à cet appel, rapporte notre correspondant.

« NON au musellement de la presse, oui à une HAC libre, VIVE la liberté de la presse »

C’est avec ces slogans que les hommes de médias ont exprimé leur ras-le-bol face aux décisions de la HAC. Ils se sont tous donné rendez-vous à la devanture du gouvernorat de Kindia.

« Si nous sommes là aujourd’hui, c’est pour manifester notre ras le bol, surtout aux agissements de la HAC face à des décisions prise à l’encontre de nos confrères. Nous ne sommes pas contre les sanctions mais il faut cela se passe dans le respect de la procédure. La mobilisation est grande parce que nous nous sommes bien organisés », a fait savoir Aboubacar Wayé Touré SG de l’antenne régionale du syndicat des professionnels de la presse de Guinée.

Le directeur régional de l’information et de la communication de Kindia, Morlaye Camara estime que le combat des journalistes est noble. Selon lui, le journaliste a le droit d’aller chercher l’information partout où elle se trouve.

Au terme de la manifestation, les hommes de médias ont été reçus par le chef de cabinet par intérim du gouvernorat. Il a rassuré les journalistes sur le fait que leurs points de revendications seront transmis à la hiérarchie.

Ce sit-in de l’antenne régionale du Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée s’est déroulé sans incident.

Source: mosaiqueguinee.com