La Guinée, une vieille femme de 64 ans violée de partout ( Par Mathé Bah)

0
56644

A moins de deux mois du 64ème  anniversaire de l’indépendance de la Guinée en cette année 2022, force  est de reconnaître que la Guinée, cette femme  devenue libre de son colon qui abusait d’elle le 02 octobre 1958 est tout de suite apparue comme modèle d’espoir pour toute une génération dans le pays comme sur le continent.

De 1958 à 1984, cette femme courtisée de l’intérieur a vu plusieurs de ses fils trépasser au camp Boiro au nom, dirait-on, d’un complot pour asseoir le pouvoir de son premier Président.

De 1984 à  2008 soit 24 ans de règne, la Guinée cette femme aux multiples enfants s’est vue abusée par le biais de la corruption.

Entre 2008 et 2010 Alors qu’elle était âgée de 52 ans, cette dame aux richesses énormes a vu plusieurs de ses enfants tomber au stade du 28 septembre en 2009.

Et en 2020  à l’âge de 62 ans devenue vielle femme et impuissante, elle assiste à la mort de nombreux de ses petits enfants qui tenaient à refuser un 3ème  mandat afin qu’elle sorte la tête de l’eau.

Mais contre toute attente, le 05 septembre 2021 avait sonné comme la fin du calvaire d’une jeune fille  violée par le colon  pour sa beauté et les potentiels de son sous-sol que Dieu lui avait légués. Devenue femme, puis grand-mère avec beaucoup d’enfants et petits-enfants à la clé, la violation de ses droits et ceux de sa descendance se poursuit.

La répression de la manifestation pacifique du FNDC les 28 et 29 juillet 2022 est un exemple étonnant au regard

des promesses tenues par les autorités actuelles du pays à la prise du pouvoir, celles de faire « L’amour à la Guinée ».

A cette allure on se questionne, en dépit de son âge, est-ce que on est en train de faire l’amour à la Guinée ou de la violer ?

Mathé Bah