La nouvelle garde : Congo, Guinée, Burundi, Kenya

0
15652

Chaque mercredi, Africa Intelligence lève le voile sur les décideurs politiques et économiques de demain. Cette semaine : Michel Djombo (Congo), Lionel Chobli (Guinée), Evrard Havyarimana (Burundi) et Carolyne Kamende Daudi (Kenya).

Guinée – Lionel Chobli adoubé à Conakry pour développer la fibre optique.

 

 

 

Le consultant franco-béninois Lionel Chobli vient d’être bombardé à l’âge de 38 ans à la tête de la Guinéenne de fibre optique (GPO) avec pour mission de couvrir d’ici à trois ans l’ensemble de la région de Conakry et les principales métropoles du pays. La société, fruit d’une joint-venture entre la compagnie nationale Electricité de Guinée et l’entreprise privée MouNa Group Technology, devrait accélérer sur les projets de numérisation, alors que le président de la transition Mamadi Doumbouya a créé en avril l’Agence nationale de digitalisation de l’Etat (ANDE).

 

Né de mère guinéenne, Lionel Chobli a tissé des relations d’affaires à Conakry au gré de ses activités d’associé du cabinet de conseil Optimum Group Africa. Il s’est spécialisé dans les relations publiques, partenariats public-privé (PPP). De 2015 à 2020, Lionel Chobli a par ailleur assumé les fonctions de maire de la commune d’Allada au Bénin, sous les couleurs de l’Alliance nationale pour la Démocratie et le développement (AND). Issu d’une famille de médecins, il est également actif en tant que directeur des opérations nour le compte de Bénin International Medical Assistance (RIMA) , une agence spécialisée dans les évacuations sanitaires.

 

C’est en Europe que Lionel Chobli s’est formé aux affaires publiques et à l’entrepreneuriat, décrochant plusieurs diplômes en France auprès de l’université Panthéon-ASSAS et de l’école de commerce ESSEC , mais aussi de la London School of Economics( LSE) de Londres.

 

 

 

 

 

Congo – Michel Djombo devient patron des patrons.

 

L’investisseur agricole Michel Djombo vient d’être nommé au début du mois de décembre à la tête de la principale plateforme patronale congolaise, Unicongo. Fils de l’ancien ministre de l’agriculture, Henri Djombo, un proche de Denis Sassou Nguesso, le jeune quadra aura pour tâche de remettre sur le devant de la scène une organisation dont l’influence est en recul depuis plusieurs années.

 

Ingénieur en télécommunications, Michel Djombo a investi dans l’agriculture au début des années avec son frère, Arnaud Djombo. Leur entreprise GTC, présente dans le département du Pool (sud du pays), a concrétisé l’intuition de leur père de créer une plantation de palmiers à huile dans un environnement de savane. Unprojet qui ne nécessiterait donc pas de déforestation. Les deux hommes se sont ensuite lancés, à la fin des années 2010, dans la production locale d’engrais dans le

département du Niari (Ouest), avec CA Agri.

 

Michel Djombo a par ailleurs créé, il y a deux ans, la sous-fédération agriculture et pisciculture d’Unicongo, afin de regrouper les acteurs d’un secteur encore peu développé au Congo.

 

 

 

Africa Intelligence