La Transition guinéenne vacille ( Par Ahmed Sékou Camara )

0
14695

Après douze mois passés à la tête de l’Etat guinéen, l’espoir placé aux dirigeants du CNRD est loin de connaître son épilogue.

En effet, toutes les promesses faites sont foulées au pied. D’ailleurs, on dénote la lenteur dans le traitement des dossiers, une incompétence notoire et préremptoire des cadres promus.

Le panier de la ménagère connaît une hausse fulgurante, ce qui compromet le processus et met en péril nos paisibles citoyens.

Face à cette situation périlleuse, nous tenons désormais des diatribes contre ce régime qui peine à produire des résultats escomptés. C’est le lieu pour toute la classe politique de dépasser les égos et conjuguer le même verbe dans l’intérêt supérieur de notre pays.

L’alliance guinéenne pour le développement n’accorde pas le bénéfice du doute au CNRD. C’est pourquoi l’artiste Tiken Jah Fakoly écrivait : 《 Plus rien ne m’étonne 》.
Par conséquent, les politiques doivent s’assumer sinon nous serons coupables devant le Tribunal de l’histoire.

À ce titre, Frantz Fanon écrivait : 《 Dans une relative opacité, chaque génération découvre sa mission l’accomplit ou la trahit 》.

Ensemble, nous devons relever les défis de notre ère afin de sortir la Guinée de cette longue léthargie.
Vive le vaillant peuple de Guinée.
Vive la jeunesse révolutionnaire.

Ahmed Sékou Camara
Président de l’AGD.
Porte-parole de l’APAV.